​Le tailleur Babacar Sow conduisait sa victime dans sa chambre et abusait d’elle jusqu’à ce qu’elle tombe enceinte


Babacar Sow risque 2 ans de prison ferme. Il a été attrait hier mercredi devant le juge du tribunal d’instance des Flagrants délits de Dakar par la grand-mère de son fils. Gnilane Faye, restauratrice et mère de la victime, a traîné en justice Babacar Sow pour détournement de mineure au préjudice de sa fille âgée de moins de 18 ans, S. Cissé. Son restaurant se trouvant aux Parcelles Assainies, sa fille S. Cissé était chargée de porter le déjeuner aux clients qui passaient commande auprès d’elle. C’est dans ces circonstances qu’elle a connu le tailleur Babacar Sow qui finira par l’enceinter. Après l’accouchement de sa fille, la dame Faye a traîné Babacar Sow en justice, rapporte « Les Echos ».

Attrait à la barre, Babacar Sow âgé de 21 ans, a tout nié. Il a reconnu avoir entretenu des relations sexuelles avec S. Cissé, mais que c’était des relations consenties. Il a révélé que la demoiselle était sa petite-amie depuis 7 ans. « J’ai eu une relation sexuelle avec elle et c’était de son propre gré qu’elle venait dans ma chambre. J’ai demandé sa main à sa mère, mais celle-ci m’a rétorqué qu’elle préférait la donner en mariage à un Sérère comme elle. Lorsqu’elle était en état de grossesse, je l’accompagnais lors de ses visites prénatales et je me suis acquitté de ses frais médicaux », a témoigné le jeune tailleur. Poursuivant, il affirme qu’il est prêt « à aller déclarer notre fils à l’état civil. Je l’aime toujours et je suis prêt à l’épouser », a-t-il soutenu.

Appelée à la barre, S. Cissé a affirmé le contraire. Selon elle, c’est un certain Fallou, un ami de Babacar Sow, qui la menaçait avec un couteau ou avec une paire de ciseaux pour la pousser à coucher avec Babacar sous la contrainte. D’après ses dires, le mis en cause n’est pas son copain. La mère de la plaignante a confié lors de l’audience qu’elle a su que sa fille était enceinte qu’à son 6e mois de grossesse.

« À chaque fois qu’elle transportait le repas auprès des clients, elle mettait toujours du temps avant de revenir. C’est lorsque je suis allée au commissariat central qu’elle a raconté tout ce que Fallou et Babacar lui faisaient. Il n’a jamais acheté d’ordonnance comme il le prétend. Je n’ai jamais été au courant de leur relation, mais ses parents sont venus lorsque le problème a éclaté », a-t-elle expliqué.

L’avocat de la victime, Me Bachir Lô, a réclamé pour son compte 5 millions de dommages et intérêts. Par ailleurs, la représentante du parquet, qui a soutenu que les faits de détournement de mineure sont établis, a requis 2 ans d’emprisonnement ferme contre Babacar Sow. L’affaire sera délibérée le 20 octobre prochain.

Source Pressafrik

via Dakarbuzz

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess