Actes inciviques et violences au Sénégal: un ancien gendarme à la retraite préconise « le passage obligatoire de tous les jeunes du pays par un service militaire »

Le colonel de la gendarmerie Sankoun Faty déplore au plus haut point les actes inciviques et de violences au Sénégal. Livrant son opinion sur la thématique relative à l’éducation, à la citoyenneté et à l’unité nationale, l’ancien gendarme à la retraite préconise « le passage obligatoire de tous jeunes sénégalais par un cycle de formation civique ».

De l’avis de Sankoun Faty, ancien colonel de la gendarmerie, il est temps que tous les jeunes du pays passent par un cycle de formation civique obligatoire. Cela est selon l’ancien gendarme à la retraite, l’une des solutions aux actes inciviques et de violences notés ces derniers temps au Sénégal. « Cette formation civique devra constituer une condition pour une orientation aux études supérieures, formations professionnelles ou financements de micro-projets », préconise t-il.

D’après lui, cette formation passe par « le service civique national » ou par « un service militaire raccourci au temps des vacances scolaires et sanctionné par les mêmes diplômes que les élèves du Prytanée militaire ». Il conclut: « plus que jamais, l’éducation à la citoyenneté doit être au cœur de toutes les préoccupations. C’est la condition sine qua non de la réussite de tout programme destiné aux jeunes »

METRODAKAR

via Metrodakar

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Benyamin Nétanyahou, le record de longévité d’un premier ministre israélien

Next Post

Mauritanie-Maroc : les compos avec El Haddadi, Masina et Aboubakar Kamara titulaires

Related Posts