Affaire des messages offensants envoyés aux autorités du pays : Patricia Gandoul est « victime de sa naïveté » (Témoignage de proches)

L’arrestation de l’épouse du numéro 2 du parti d’opposition Pastef, en garde à vue depuis deux jours, laisse un goût amer chez ses amis et proches dont une qui a sauté de la pas de discrétion pour s’adresser à Dakaractu. 

Sous couvert de l’anonymat, cette relation de Patricia précise : « depuis ses débuts difficiles liés à sa conversion à l’Islam, c’est une femme sans histoire qui est tellement recluse qu’elle passe pour une naïve ».

« Elle ne s’occupe de rien dans son environnement si ce n’est sa religion et son parcours professionnel », nous présente toujours son amie qui ajoute : « telle que je la connais, elle risque risque d’être la première victime collatérale de cette affaire » (Ndlr : Affaire Sonko du nom du chef du parti Pastef visé dans une affaire de mœurs).

En effet, pour cette proche de la désormais Madame Diop, Patricia n’étant devenue l’épouse de Biram Soulèye Diop que « très récemment », personne ne comprend cette affaire où on veut mettre en prison quelqu’un qui n’a absolument rien à voir avec la politique. 

« Nous pensons que la Police peut bel et bien savoir qui utilisait la puce. Maintenant qu’on a établi que c’est Patricia qui l’a achetée dans le cadre professionnel, les requisitions de la Police et les triangulations peuvent permettre de savoir qui était ou non activement en contact avec l’émetteur », ajoute notre source qui conjure les enquêteurs de ne pas se focaliser sur l’identité de son mari.

« Personnellement son mari ne m’intéresse pas. Parce que de toutes les façons, il aurait dû être courageux et aller aux côtés de son épouse, au delà de ses positions politiques », mais ajoute t-elle, « il faudrait aussi, dans le cadre de l’enquête, que l’on prenne au sérieux les dénégations de notre Patricia ».

« Patricia à l’université, ne s’occupait que de ses études et de ses activités religieuses. Point d’autre loisir! Depuis qu’elle a fini ses études elle n’a que trois centres d’intérêt : Sa famille, sa religion et son travail ». 

Patricia Gandoul rendue célèbre par cette affaire, est le contraire de ceux qui cherchent à se mettre sous la lumière.

L’épouse de Birame Soulèye Diop a embrassé la religion musulmane il y a une vingtaine d’années, insiste notre source qui pense que « seule sa foi inébranlable en Dieu la sortira de ce pétrin… »

Par Sanslimites

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Biélorussie : deux journalistes condamnées à deux ans de prison pour leur couverture du mouvement de contestation

Next Post

Affaire Sonko-Adji Sarr : Un agent de la SONATEL cueilli par la DIC pour avoir…

Related Posts