Affaire Fatou Kiné : «Mère beignet» au coeur de la mafia

L’affaire de la GP Fatou Kiné Ndiaye, arrêtée depuis le 24 février dernier au Maroc pour détention de drogue, n’a pas fini de livrer tous ses secrets. En effet, Massoukha Mbengue qui l’aurait remis de la drogue et arrêté avant-hier soir à Agadir, avait mis 400 grammes de haschich dans la boite à chaussures remise à l’étudiante Fatou Kiné Ndiaye.

M. Sabaly et M. Diong qui devaient réceptionner la drogue à Dakar ont été arrêtés entre Saly Niakh-Niakhal et Ouakam. Surnommée « Mère beignet » par M. Sabaly et Massoukha Mbengue, une étudiante K. Ndaw tombe avec 500 grammes de haschich à Ouakam.

« En effet « beignet » désignait la drogue qu’elle était chargée d’écouler sur le marché sénégalais avec son complice M. Ndoye. Elle recevait les photos de tous les « colis » avant leur envoi au Sénégal. Plusieurs GP sont victimes du même réseau.

via Metrodakar

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

En Turquie, la région du Hatay subit le chaos syrien

Next Post

Affaire Fatou Kiné Ndiaye : «Mère beignet» au coeur du cartel, deux dealers arrêtés

Related Posts