Affaire Gabriel Kane vs Kalidou Diallo : l’étudiant condamné à un mois assorti de sursis pour menace de mort, violence, voie de fait et injures non-publiques

Étudiant à l’École Supérieure Polytechnique de Dakar, Kalidou Diallo âgé 23 ans a écopé d’un mois de prison assorti de sursis pour menace de mort, violence et voie de fait et injures non-publiques. L’affaire a été jugée ce lundi 18 juillet devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar.

Affaire Gabriel Kane vs Kalidou Diallo : l’étudiant condamné à un mois assorti de sursis pour menace de mort, violence, voie de fait et injures non-publiques
À la barre, il a nié les faits qui lui sont reprochés. Et explique : « la plaignante avait déclaré sur les réseaux sociaux qu’elle a été licenciée à cause de ma sœur Halima Diallo. Je l’ai contactée pour la raisonner. Et elle est allée dire à ma sœur qu’elle m’a une fois offert la somme d’un million de francs Cfa. Alors que je n’ai jamais perçu de l’argent venant d’elle ».
Il poursuit : « la partie civile a traité mes grandes sœurs de femmes infidèles. » Des propos qui m’ont poussé à réagir.
Ainsi, le prévenu avoue avoir injurié Gabrielle Kane. « Je l’ai traitée de pute de la République et de sorcière. Mais je ne l’ai pas menacé de mort. Je ne détiens pas non plus des vidéos compromettantes sur elle. Je voulais juste lui faire peur. Je n’ai pas remis son numéro aux étudiants. D’ailleurs, je n’ai pas eu de problème avec elle ».
À son tour, Gabrielle Kane déclare qu’elle ignorait l’identité du mis en cause. « Un jour, il m’a contacté pour me menacer», dit-elle.
Quant au ministère public, ce n’est pas parce que l’on est neveu d’un ministre que l’on doit tout se permettre. Elle a des problèmes avec “ta sœur reste en dehors de cette histoire” a-t-il conseillé au prévenu.
Le juge au prévenu : « Nous sommes dans un pays républicain. Elle a des problèmes avec ta sœur. Elle n’a qu’à prendre ses responsabilités ».
Le prévenu Kalidou Diallo a par la suite présenté ses excuses. « J’ai fait une erreur de jeunesse. Je ne vais plus refaire ce genre de choses ».
Gabrielle Kane a accepté ses excuses avant de se désister de sa constitution de partie civile.
Lors de son réquisitoire, le parquet a estimé que le fait de traiter quelqu’un de “Deumm” c’est à dire sorcière, est une atteinte à son intégrité. Selon lui, le délit de menace et violence est constitué. Et souligne au tribunal que le prévenu a présenté ses excuses et la Partie civile s’est désistée. Suffisant pour lui de requérir un mois dont 15 jours ferme de prison.
Quant à la défense Me Barro, il souligne lors de sa plaidoirie que la dame Gabrielle Kane a fait preuve de grandeur. « On a senti que c’était la sagesse qui s’exprimait. Le prévenu par ses aveux prouve qu’il a tort », indique la robe noire. Me Moustapha Dieng dira que le mis en cause Kalidou n’a pas commis les faits juste parce que c’est le fils d’une autorité.
« Il a agi sous le coup de la colère. Ne suivez pas le parquet, parce que cela va plomber son avenir », a plaidé la robe noire.
Le Tribunal après en avoir délibéré conformément à la loi a déclaré Kalidou Diallo coupable avant de le condamner à un mois assorti de sursis pour menace de mort, de violence et voie de fait et d’injures non-publiques.
 
 
 

 

 

 

 

 


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess