AÏD- EL- KÉBIR À TOUBA / Al Muntaqa : « Nous ne pouvons dire ce que nous n’avions pas déjà dit… Faire du bien et fuir le mal »

AÏD- EL- KÉBIR À TOUBA / Al Muntaqa : « Nous ne pouvons dire ce que nous n’avions pas déjà dit… Faire du bien et fuir le mal »
Comme à son habitude, le Khalife Général des Mourides a effectué une déclaration à la fin de la fin de la prière de l’Aïd-El-Kébir complétant le sermon de Serigne Fallou Mbacké Abdou Khadre qui a dirigé la prière. 

Al Muntaqa de préciser d’emblée que son discours ne changera pas forcément et qu’il se résumera à inviter les musulmans à adorer Dieu. Le Khalife ne fera à aucun moment allusion aux élections législatives dont la campagne électorale a déjà démarré.

« Nous ne pouvons dire ce que nous n’avions pas déjà dit. Peut-être juste répéter et inviter tout le monde à adorer chaque jour davantage Dieu. Rappeler aussi notre engagement envers Serigne Touba et ne pas manquer d’assainir nos relations avec les hommes. Adorons Dieu sans réserve et sans relâche. Travaillons à renforcer notre amour pour Serigne Touba. Évertuons-nous à faire du bien et à fuir le mal… » 

Serigne Fallou Mbacké, auparavant dans sermon, aura insisté sur l’urgence qu’il y a chez chaque musulman de s’abstenir de s’adonner à des péchés, grands comme petits. Il invitera la Umma à rester une et indivisible. L’Imam ne manquera pas aussi d’appeler les Sénégalais à cultiver la paix signalant que les prières ne sauraient suffire et que chaque personne a l’obligation de veiller à ce que cette paix soit de rigueur en permanence…


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess