Bakel/Attaque du cortège de Bokk Guis guis : La tête de liste blessée, 16 jeunes placés en garde à vue

Encore des violences notées dans la campagne électorale pour les législatives du dimanche prochain. A Bakel, une commune du Sénégal oriental, des jeunes très furieux contre les hommes politiques, ont pris pour cible le cortège du parti Bokk Guis Guis/ Liguèye de Pape Diop. Ils ont jeté des pierres sur leurs véhicules blessant la tête de liste du département, Daha Sylla.

À DÉCOUVRIR

Selon la Rfm, 16 jeunes du village de Samba Colo ont été arrêtés et placés en garde à vue à la gendarmerie de Kidira. Interrogés, les mis en cause ont déclaré n’appartenir à aucune formation politique.

A l’en croire, ils ne veulent pas la tenue des élections législatives et de la campagne électorale, à Samba Colo, parce que, disent-elles, depuis bientôt 7 ans, des poteaux électriques sont installés dans ce patelin sans être allumés, rapporte PressAfrik.

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess