Célébration de la journée mondiale contre le travail des enfants à Kolda : la protection sociale universelle au menu de l’éradication du phénomène

Célébration de la journée mondiale contre le travail des enfants à Kolda : la protection sociale universelle au menu de l’éradication du phénomène
À l’instar du pays, Kolda a célébré la journée mondiale contre le travail des enfants ce lundi 13 juin 2022. Cette journée a été célébrée en compagnie des autorités administratives, locales, des enfants et des professionnels du secteur. Il s’agit pour ces derniers d’éradiquer le travail des enfants par une sensibilisation responsable. Et Kolda à l’image des autres localités n’est pas épargnée par le travail des enfants. C’est pourquoi, à travers cette journée une sensibilisation est menée pour son élimination car la place de l’enfant est à l’école. Et le choix de Kolda n’est pas fortuit car la région est l’une des grandes pourvoyeuses d’enfants talibé. Mais également du fait de sa position géographique en étant frontalier avec les deux Guinée (Conakry et Bissau) et la Gambie.
Pour Coumba B., jeune fille âgée de 14 ans, « il faut que les parents soutiennent les enfants en les éduquant dans les meilleures conditions pour leur réussite. Je pense qu’un enfant de mon âge ne doit pas travailler, mais étudier. Et pour éradiquer ce phénomène, il faut une large sensibilisation auprès des parents… » 
Et de ce nombre important d’enfants actifs découle pour les communautés une prise en charge difficile des problèmes d’éducation, de formation, de protection sociale entre autres.
Tous les orateurs qui ont pris la parole ont fustigé le phénomène. Dans ce sens, dira Babacar Sy inspecteur régional du travail et de la sécurité sociale de Kolda, « cette journée est une manière de revenir aujourd’hui sur l’importance de protéger l’enfant contre les pires formes de travail. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui à Kolda le ministre du travail en partenariat avec la coopération allemande, à savoir la GIZ, aide le ministre dans le but d’atteindre la paix sociale. »
Revenant sur le phénomène à Kolda, il soutient que « c’est une situation qu’on voit à l’œil nu, les enfants sont sur les routes à bord de motos jakarta, dans les BTP et les talibés. Ces derniers sont dans la mendicité assimilée aux pires formes de travail des enfants. Ceci fait que Kolda fait partie des régions pourvoyeuses de ces enfants talibé. C’est la raison pour laquelle, la GIZ et le ministère du travail ont choisi Kolda pour célébrer la journée mondiale contre le travail des enfants. »
 
Dans la foulée, il préconise « la sensibilisation des populations qui reste la solution à ce phénomène. Mais aussi, nous encourageons les élèves à continuer pour ne pas se retrouver dans les rues afin de vivre ces réalités. » 


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

Total
0
Shares

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess