“Chantage au terrorisme de la France, Ousmane SONKO avertit comme l’avait fait le FRAPP en 2019 !” (Par Alioune Badara MBOUP)

Hier en conférence de Presse, le leader des patriotes Ousmane SONKO a tenu un discours mémorable sur le chantage au terrorisme exercé par la France sur ses anciennes colonies. C’est connu de tous, Macky SALL se fait dicter par ses partenaires étrangers avec qui leurs intérêts convergent comme Tony Blair, Nicolas Sarkozy, Jean Louis Bruguière…

Tous ceux qui connaissent la géopolitique et la géostratégique ont eu frisson dans le dos après la conférence de Presse de Ousmane SONKO.
Actuellement, le Sénégal est dans un tournant décisif grâce à une jeunesse plus que jamais déterminée à arracher sa souveraineté dans sa plénitude. Consciente des enjeux, la France ne va jamais lever volontairement son joug sur ses anciennes colonies. Elle va mobiliser tous les moyens pour annihiler, par l’assassinat, l’intimidation, l’exil, la mise à l’écart de toute compétition électorale, la diabolisation, de toutes les filles et de tous les fils d’Afrique à l’image de Ousmane SONKO qui essaient de secouer ce joug et qui travaillent à rendre à nos pays leur souveraineté.
Pour y arriver, la FRANCE s’appuie sur ses valets dans nos pays, ses hommes de main comme Macky Sall intéressés que par un troisième mandat moralement indécent et juridiquement illégal.

C’est Pourquoi nous devons tous déjà présent veiller à la sécurité du Président Ousmane SONKO et de son projet. Quand Ousmane SONKO dit  »l’État du Sénégal signe des contrats de sécurité avec des sociétés européennes  » il faut le prendre très au sérieux.

Le France utilise le régime du mercenariat comme la face cachée du terrorisme, nous le soutenons depuis longtemps notamment avec notre communiqué du 15 juillet 2019. Hier comme aujourd’hui, nous affirmons que la présence de l’armée française en Afrique renforce le terrorisme. Ce dernier, comme le souligne à juste raison l’universitaire français Thomas Guenolé http://thomas-guenole.fr/ est le nouveau cheval de Troie de l’impérialisme français en Afrique. Les ‘‘djihadistes’’ ne sont rien d’autre que des « mercenaires enturbannés » qui n’ont objectivement aucune raison d’islamiser des pays qui pratiquent l’islam depuis plus un millénaire. Le seul moyen dont dispose la France, disons sa dernière cartouche pour conserver son influence, c’est le terrorisme. C’est pourquoi le FRAPP n’entend point faire la différence entre ‘‘jihadisme’’ au Sahel et la France et c’est ce que Ousmane a aussi compris et diffusé dans un langage clair  »Il est temps que la France nous lâche. Il est temps que la France prenne exemple sur ses voisins européens, l’occasion de mettre un terme à ce système qui perdure depuis des siècles est arrivée.  »
Les attaques terroristes en Afrique constituent une opportunité pour la France de renforcer sa présence militaire en Afrique. Mais tout dépendra du niveau d’implication de nos forces de l’ordre et de l’ETAT, d’où l’appel du leader des patriotes à l’endroit de certains généraux de ne faire allégeance qu’au peuple Sénégalais pour combattre les lobbies mafieux.
Le rapport de la MINUSMA (Mission des nations unies au Mali) suite à l’assassinat de 19 civils maliens par les forces aériennes françaises montre que la France est la principale source de terreur au Mali. (Https://minusma.unmissions.org/sites/default/files/rapport_final_bounty_bounty9.pdf)

Nous avons aussi suivi les images de l’arrestation par l’armée centrafricaine d’un « mercenaire » français avec un impressionnant arsenal militaire qui a fait le tour des réseaux sociaux. Nous nous interrogeons d’ailleurs sur le nombre de mercenaires en circulation en RCA, au Mali, au Tchad ou au Sénégal etc.

Tous les patriotes doivent se mobiliser pour la sécurité de notre pays et refuser toute forme de préparation psychologique sur le terrorisme par Macky SALL et ses acolytes.

ADVERTISEMENT

 » Un peuple conscient ne saurait confier la défense de sa patrie à un groupe d’hommes quelles que soient leurs compétences. Les peuples conscients assument eux-mêmes la défense de leur patrie », Thomas Sankara

Domou Reew Mooy Tabax Reew

Alioune Badara Mboup

Source : Xalima.com

Total
1
Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Previous Post

Madiambal Diagne néna “Adji Sarr niéméwoul guène dakh di raggal gnou lynché ko”

Next Post

El Hadji Diouf élevé au rang d’Officier de l’Ordre National du Lion

Related Posts