Communiqué de presse : signature d’une convention de partenariat entre le groupe IAM et la startup SAYNA

Communiqué de presse : signature d’une convention de partenariat entre le groupe IAM et la startup SAYNA
Le groupe IAM et la startup SAYNA signent un partenariat inédit pour bâtir un nouveau modèle de formation et de travail pour les jeunes d’Afrique de l’Ouest Ce vendredi 1er juillet 2022, le groupe d’enseignement supérieur africain IAM et la startup franco-malgache SAYNA ont annoncé le lancement d’un partenariat inédit pour promouvoir l’apprentissage des compétences numériques et le travail indépendant sous la forme de microtâches informatiques. Apprendre de nouvelles compétences sur un jeu vidéo SAYNA mettra à disposition des étudiants du groupe IAM son nouveau jeu vidéo mobile permettant un apprentissage dynamique et intéractif dans l’univers du « SAYNAVERSE » qui s’appuie sur la thématique de l’exploration spatiale, dans lequel chaque planète incarne une compétence clé, en rassemblant des dizaines de contenus didactiques.

Dès la rentrée académique prochaine, les étudiants de l’IAM pourront ainsi être parmi les premiers apprenants du continent à se former sur ce jeu immersif qui concilie l’apprentissage et le divertissement dans un format plus adapté aux nouveaux usages du continent: flexibilité de l’apprentissage, abonnement sur mesure, progression à la demande, découpage des cours en modules… Connecter les apprenants à des microtâches professionnalisantes Les étudiants et diplômés IAM ayant validé leur parcours métiers sur le jeu mobile pourront aussi intégrer la nouvelle plateforme de travail SAYNA WORK qui permet à tout développeur junior ou expérimenté de travailler sur des microtaches rémunératrices en fonction de ses compétences et de sa disponibilité.

Ce modèle innovant, tout juste lancé par SAYNA début 2022, permettra aux étudiants de l’IAM de renforcer leur employabilité en pratiquant leurs compétences numériques sur des missions réelles tout en générant des revenus plus importants que dans le système des stages très peu rémunérateur. SAYNA et le groupe IAM privilégieront des projets informatiques sourcés auprès de startups et PME locales afin de connecter les microtaskers de l’école à d’éventuels futurs employeurs. « Nous sommes fiers et ravis de pouvoir travailler avec un grand groupe comme IAM qui a montré dans son histoire qu’il était possible de favoriser l’excellence et l’innovation pour des milliers d’apprenants dans la sous-région. Nous souhaitons nous inscrire dans cette histoire en proposant un nouveau modèle d’éducation et de travail qui répond à notre ambition de croissance et d’impact sur le continent » explique Matina Razafimahefa, CEO et fondatrice de SAYNA. « Choisir l’IAM pour s’implanter au Sénégal et au Mali était pour nous une évidence. Nous connaissons la qualité de leurs étudiants et de leurs équipes, et nous savons leurs efforts pour réconcilier la fracture entre la formation et l’emploi. Nous souhaitons démontrer par ce partenariat que SAYNA peut appuyer des groupes d’enseignement supérieur de premier plan pour transformer l’accès à l’éducation et au travail » ajoute Tom DILLY, head of SAYNA Academy.

 Un partenariat pour bâtir le futur de l’éducation et du travail

Pour le groupe IAM, ce partenariat s’inscrit dans une ligne stratégique d’ouvrir l’école vers l’extérieur et de renforcer le portefeuille compétences de ses apprenants par des certifications métiers. Avec l’Innovation Center de IAM Sénégal et l’IT Lab de IAM Mali, le groupe se montre très actif sur le e-learning et les « Makers-Lab », et continue d’innover en développant des formations et parcours plus adaptés aux contraintes matérielles et pécuniaires de nombreux jeunes. Dans ces espaces ouverts toute la semaine et le week-end, les apprenants pourront suivre des formations centrées sur les compétences managériales et numériques, et sur des projets à forte valeur ajoutée pour les écosystèmes locaux. « Le Groupe IAM a posé une série de gros investissements à Dakar comme à Bamako pour le développement des STEMs au profit des communautés.

Le Centre d’innovation dernier cri de Dakar et l’I.T. Lab de Bamako en sont quelques parfaites illustrations. Notre ambition avec SAYNA est de donner à nos étudiants, avec des modalités nouvelles, accessibles et ludiques, toutes les clés du futur : codage, IA, Métavers…. Mais nous souhaitons aussi et c’est très important, les préparer à l’insertion professionnelle, aux impératifs de l’auto emploi, du freelancing et de la gestion de projets en leur offrant notamment des opportunités immédiates de revenus à travers les microtasks développées par SAYNA » confirme Mbagnick GUISSE, DG de IAM.

IAM et SAYNA renforceront leur collaboration afin de rassembler leurs communautés apprenantes et de proposer des événements fondés sur la coopération des talents, la polyvalence des compétences et la participation à des projets professionnels ou entrepreneuriaux connectés à des enjeux sociétaux. Le premier évènement, co-organisé par SAYNA et IAM dans les prochaines semaines, prendra la forme d’un hackathon en ligne et récompensera par un prize money l’équipe étudiante la plus innovante de sa communauté. « Grâce à la jeunesse, la créativité et le dynamisme de ses promoteurs et leur compréhension des réalités de la jeunesse et de l’économie africaine, SAYNA apporte des solutions innovantes qui nous ont séduit. Nous sommes très fiers de collaborer avec une start-up qui changent le modèle éducatif en construisant un circuit court entre apprendre et travailler, entre acquérir de manière simple, rapide et ludiques des compétences et les valoriser pour générer des revenus. C’est une brique essentielle du futur au cœur de la vision et du projet de TAKAFA » affirme Paul GINIES, CEO de TAKAFA. SAYNA a également confirmé que cette collaboration pourrait s’élargir à toutes les écoles et universités du groupe TAKAFA, actionnaire unique du groupe IAM. A terme, plusieurs dizaines de milliers d’étudiants pourraient bénéficier de ce partenariat. ——
 
 Plus d’informations:
SAYNA est une startup fondée par Matina Razafimahefa à Madagascar. La startup propose un jeu vidéo mobile d’apprentissage des métiers de la technologie (SAYNA Academy) qui connecte les apprenants avec des microtaches informatiques rémunérés (SAYNA Work). La startup a été incubée à Station F avant d’être soutenu par des investisseurs de renom comme Orange Ventures, Launch Africa Ventures et MAIC Club. SAYNA est présent aujourd’hui dans 4 pays africains et souhaite s’étendre à travers tout le continent pour accompagner 500 000 jeunes vers l’éducation et le travail numérique.
 
 Le Groupe IAM, fondé à Dakar en 1996 par Moustapha Mamba Guirassy, compte 3000 étudiants et en en a diplômé plus de 20 000 depuis sa création avec deux établissements, au Sénégal et au Mali. IAM par la création en 2021 d’un E-learning Center et en mars 2022 d’un Innovation Center à Dakar à Bamako a engagé une transformation majeure de son modèle de Business School qui a été soulignée par le journal Jeune Afrique en juin 2022. Depuis 2019, IAM a intégré le groupe Takafa Education. TAKAFA Education Créé en 2019 et porté par le véhicule d’investissement Africa Edu Holdings (AEH), lancé par le fonds panafricain Emerging Capital Partners (ECP) avec trois grandes institutions de financement de développement (IFD), Proparco (France), Finnfund (Finlande) et IFU (Danemark). Le groupe Takafa Education a pour mission de réunir et fédérer au sein de sa plateforme des institutions d’enseignement supérieur et des universités en Afrique francophone pour proposer des formations accessibles et répondant aux besoins en compétences, actuelles et futures, des économies africaines. Takafa Education est l’actionnaire unique de l’Institut africain de Management (IAM) du Sénégal et du Mali.

 Contacts presse Pour SAYNA Adam Haciane – Directeur des opérations SAYNA : [email protected]
Pour le Groupe IAM Babacar Lo – Responsabl…


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess