Conditions de détention à la prison du Cap Manuel: Guy Marius Sagna se livre et fait sauter la directrice

A peine élargi de prison, Guy Marius Sagna a fait des révélations sur les conditions de détention des prisonniers du Cap Manuel où il a été détenu lors des émeutes qui ont récemment secoué le pays. Guy Marius Sagna a indexé la directrice de la prison Khadidiatou Ndiouck Faye sur les surfacturations opérées dans la prison et que ne profitent qu’à sa poche. Par la suite, cette dernière a été virée, nous y revenons.

Khadidiatou Ndiouck Faye, l’ancienne directrice de la prison du Cap Manuel, a été virée après avoir été indexée par l’activiste sénégalais Guy Marius Sagna par rapport à sa gestion  »opaque » de l’établissement carcéral qu’elle dirigeait.  »C’est une directrice de la maison des esclaves. L’unité du téléphone était vendue aux détenus à 100 frs. Les marchandises de la boutique du Cap Manuel étaient surfacturées. Une omelette avec un seul œuf dans un pain qui ne coûterait pas 50 frs était vendue à 400 frs, un pack d’eau d’un litre venu à 3000 frs. J’ai demandé à la directrice de la prison du Cap Manuel de réduire le prix du téléphone, les prix de la boutique, d’arrêter les fouilles intégrales consistant à dénuder complètement les prisonniers  » a déclaré Guy Marius Sagna.

Au moment de quitter le bureau de Khadidiatou Ndiouck Faye après lui avoir étalé ses desiderata sur les conditions de détention des prisonniers du Cap Manuel, la directrice de l’établissement carcéral lui a servi, selon lui, un majestueux  »Va te faire foutr* » parce que  »l’argent de la boutique entrait dans ses poches. »

METRODAKAR

via Metrodakar

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

CAN 2022: Sadio Mané salue la qualification historique de la Gambie

Next Post

Dernière minute – Sophie Gladima, Ministre du Pétrole et des Energies, victime d’un malaise

Related Posts