Décret présidentiel portant extension du cimetière de Pikine : Le collectif « Sama Suuf Ma Yokk Samà Armel » apprécie la décision du PR, mais en demande encore…

Décret présidentiel portant extension du cimetière de Pikine : Le collectif « Sama Suuf Ma Yokk Samà Armel » apprécie la décision du PR, mais en demande encore…
Depuis plusieurs mois, un collectif regroupant des chefs religieux, coutumiers, des professeurs d’université et d’autres acteurs de la société civile, ont haussé le ton suite à un constat amer concernant le cimetière de Pikine. S’étendant sur un peu plus de 4 ha, ce cimetière au cœur de la ville de Pikine est aujourd’hui « au bord du gouffre ». Ce collectif, visant la revendication de l’extension du cimetière sur un potentiel réserve de 12 ha, a commencé à mettre en œuvre plusieurs stratégies à savoir des pétitions, des marches pacifiques et à interpeller des hommes de bonne volonté sensibles à cette cause qui ne vise qu’à honorer la mémoire des disparus.

Des propositions ont été faites pour l’aménagement de la forêt de Mbao pour accueillir les dépouilles. Ce qui n’a pas été accepté par les populations de Pikine.

Le collectif accompagné de plusieurs mouvements spontanés, a ainsi mené plusieurs combats pour l’extension de ce cimetière jusqu’à ce que le président de la République parvienne à entendre le cri des populations de Pikine en prenant la décision par  décret 2021/1067 déclarant d’utilité publique le projet d’extension du cimetière de Pikine Ouest, en prononçant le retrait partiel du bail approuvé le 28 mars 1997 destiné au groupe Repro et prenant un peu plus de 4 ha pour l’extension du cimetière. Une portion qui a été extraite du titre foncier DP 50 étendu sur 12,7 ha. 

Le collectif a félicité le président de la République Macky Sall, pour l’attention à l’endroit de la population de Pikine, ce qui va éviter que la situation puisse atteindre un niveau regrettable. Daouda Guèye, coordonnateur du mouvement,  a aussi remercié les Pikinois qui ont mené le combat de manière pacifique.

En revanche, le collectif rappelle que malgré cette décision noble du chef de l’État, il faudra s’attendre à la revoir d’ici quelques années.

« Rien que l’année 2020, 4. 727 corps ont été inhumés dans ce cimetière. Il faut savoir que Pikine s’étend sur Keur Massar, Guédiawaye et environs. La population est grandissante et atteint presque 2.000.000 de personnes. C’est pourquoi il faudra que les autorités prêtent attention à cette situation pour au moins, ajouter une portion supplémentaire de 6 ha pour que, d’ici 50 ans, une autre génération ne puisse faire les mêmes efforts que nous sommes en train de mener pour sauvegarder ce lieu sacré », a rappelé Daouda Guèye.


Décret présidentiel portant extension du cimetière de Pikine : Le collectif « Sama Suuf Ma Yokk Samà Armel » apprécie la décision du PR, mais en demande encore…


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess