Développement touristique : L’APST pour le repositionnement du Sénégal en tant que « destination de référence ».

Dans un but précis de faire du Sénégal « la destination touristique de référence » et de faire du tourisme un vecteur de développement social et territorial par le biais du relèvement de la qualité et de la diversité de l’offre touristique, l’ASPT (agence sénégalaise de promotion touristique) a organisé ce 13 janvier un atelier de partage pour la mise en œuvre d’un développement de produits touristiques, d’un programme de promotion des investissements touristiques du pôle Dakar, mais également valoriser Dakar en tant que ville de tourisme urbain.

Au cours de cet atelier, les secteurs public et privé ont eu à discuter avec les acteurs dans les pôles touristiques. Les participants ont eu à discuter aussi de l’assainissement et de la sécurité du secteur.

À en croire Mamadou Diallo, le secrétaire général de l’Agence sénégalaise de promotion touristique, ce projet est une mise en œuvre du développement des produits touristiques et notamment d’un repositionnement de la destination Sénégal en tant que destination touristique de référence sur les différents marchés émetteurs que sont les marchés nationaux, les marchés subrégionaux, mais surtout les marchés internationaux.

Donc, un travail vient d’être bouclé par des experts qui ont été commis par l’État du Sénégal pour le compte du ministère du tourisme et de l’agence sénégalaise de promotion touristique et de la Sapco. Après le travail d’élaboration et de recensement des produits sur les trois pôles que sont la petite côte Saly, le delta du Saloum et enfin aujourd’hui Dakar, en attendant la deuxième partie qui va toucher les 3 autres pôles touristiques pour boucler le maillage national, afin d’avoir une offre en tout cas globalisante, une nouvelle offre puisqu’il s’agit de revisiter la carte de l’offre touristique du Sénégal.

« Au Sénégal comme vous le savez, nous pratiquons du tourisme depuis plus de 60 ans, il était quand même bon, à l’aune ce qui se fait au mieux dans le monde et dans le sens d’un repositionnement de la destination, comme le souhaitent d’ailleurs les hautes autorités de ce pays,  qu’on puisse à un moment donné nous arrêter et de discuter avec le secteur privé. Donc c’est toujours bon, dans le cadre d’un dialogue public-privé, qu’on puisse avoir un échange sans complaisance sur cette nouvelle carte d’offre de produits touristiques qui permettra à notre destination de se situer aux meilleures places sur la carte touristique internationale mondiale », soutient Diallo qui n’a pas manqué d’évoquer le soutien qu’a apporté l’État au secteur du tourisme en plein pandémie de Covid-19.

Un des axes forts des recommandations des hautes autorités du pays était véritablement de faire preuve de résilience. Désormais, la survenance de cette pandémie a fait que les autorités ont prêté une oreille attentive aux acteurs du secteur privé, et cette écoute s’est traduite par la mise en œuvre d’un plan d’urgence d’appui pour voir dans une certaine soutenabilité comment faire face à des charges liées aux salaires, au loyer…


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess