Dispense

Par Sucré-Salé – C’est un gros ouf de soulagement qu’ont dû pousser tous les candidats aux examens «sans-papiers». La dispense que vient de leur accorder l’Education nationale pour leur permettre de composer leurs examens, même sans extrait de naissance, leur enlève une grosse épine du pied. Mais pas qu’aux enfants et à leur famille cependant. Un pays ne peut se développer en laissant en rade de l’éducation et la formation une bonne partie de ses enfants, sous le prétexte qu’ils n’ont pas de papiers en règle. En les punissant, c’est la Nation que l’on sanctionne.

Source : LeQuotidien

Total
1
Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Previous Post

Nouvelle saisie de médicaments : Plus de 2,1 milliards F Cfa en un mois

Next Post

Ecole – Campagne de levée de fonds pour la prochaine rentrée : 500 millions pour l’éducation de 5 000 jeunes dans le Sud

Related Posts