Drame à Touba : Elle accouche dans les toilettes, fracture la mâchoire de son bébé puis le lacère à mort

Une affaire d’infanticide secoue Louga depuis lundi dernier. Cette histoire qui n’a pas révélé tous ses secrets est sur la table du commissariat central, dont les enquêteurs ont été informés de la présence d’un nouveau-né présentant de vilaines blessures au visage. En réanimation au centre hospitalier régional Amadou Sakhir Mbaye, il était à l’agonie, avec la mâchoire inférieure fracturée et des déchirures aux joues. Les hommes en uniforme qui n’ont pas trouvé sur les lieux la maman du nouveau-né, ont décidé de percer le mystère entourant cette affaire.

Les premiers éléments de l’enquête révèlent que c’est A. Diallo, une dame de 20 ans, qui a mis au monde le bébé mutilé. De même, il se dit que le jour des faits, celle-ci, après une dispute avec sa maman, s’est retirée dans les toilettes où elle a accouché sans assistance. Intriguée par sa longue absence, sa maman la trouve saignant abondamment et à ses côtés, un nourrisson au visage déchiqueté. Sans hésiter, elle évacue la nouvelle maman au dispensaire de Santiaba et son petit-fils agonisant, à l’hôpital régional. Investissant ledit dispensaire, les policiers trouvent la mise en cause aux mains d’une sage-femme et devant la complexité de son état, la conduisent à l’hôpital régional pour une meilleure prise en charge.

En cours d’évacuation, la mauvaise nouvelle tombe : le nouveau-né a succombé à ses blessures.  Pour diluer sa responsabilité pénale, la mise en cause aurait déclaré avoir blessé le bébé pendant qu’elle cherchait à l’expulser. Mais, il se susurre que la demoiselle avait caché sa grossesse à sa maman et à son petit-ami.

LOBS

via Metrodakar

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Imam Alioune Badara Ndao : « Mon plan de développement local pour la finance publique et populaire… Mes prédications sur le danger qui guettait notre pays »

Next Post

Video – Projet de 30-35 millions avec Dip Dondou Guiss, la virulente réponse de Ngaaka Blindé : « dafma tapéte »

Related Posts