Droit aérien : Les précisions de la compagnie Air Sénégal concernant les poursuites engagées contre elle à Paris.

Droit aérien : Les précisions de la compagnie Air Sénégal concernant les poursuites engagées contre elle à Paris.
Air Sénégal a apporté des éclairages sur la requête introduite contre elle devant la justice française. La compagnie aérienne nationale, dans une note parvenue à Dakaractu, sur cette affaire qui leur vaut d’être assignée devant le Tribunal de Bobigny (France) peste contre cette procédure. Une affaire initiée par Me Joyce Pitcher, avocate au Barreau de Paris et ses confrères pour ‘’non-respect des textes internationaux relatifs au remboursement des passagers, suite à l’annulation de ses vols pendant la crise sanitaire de la Covid 19’’. L’entreprise a brisé le silence pour s’expliquer sur cette affaire qui sera appelée à la barre vendredi prochain. 

 
 
‘’La Cie Air Sénégal est concernée par une très faible minorité d’affaires. La plupart du temps, ces affaires aboutissent à des conciliations, sauf lorsque l’avocat du passager, qui ne connaît parfois même pas son client, ne justifie pas des éléments nécessaires à l’indemnisation : identité du passager, billet et/ou réservation ou qu’il ne s’est pas adressé au préalable au voyagiste’’, a déclaré la compagnie aérienne nationale. Celle-ci signale qu’aux ‘’audiences bi-mensuelles du Tribunal de commerce de Bobigny dédiées aux réclamations des passagers du transport aérien via l’aéroport Paris Cdg (Charles De Gaule), plus de 300 affaires sont enrôlées par audience, pour la plupart dirigées à l’encontre de Compagnies telles que Air France, Air China, Easyjet, Vueling, Lufthansa, Turkish Airlines, Air Canada etc…’’
 

Une raison, parmi tant d’autres, pour elle, de regretter le fait même que des acteurs de la justice fassent de ces affaires un moyen de  gagner de l’argent. ‘’Certains des avocats des passagers ont fait de ces audiences leur fonds de commerce avec force publicité et, étant rémunérés à la commission et/ou sur les frais d’avocat alloués, ils privilégient une multiplication des procédures sans vérifier les justificatifs qui leurs sont fournis, leurs assignations étant automatisées via des logiciels, sans aucun contrôle de leur part’’, a indiqué ladite compagnie nationale aérienne.

 
Pour Ibrahima Kane (Dg de Air Sénégal) et ses proches collaborateurs, de telles ‘’pratiques sont regrettables, car la plupart du temps et sauf cas particulier, la Cie Air Sénégal indemnise directement ses passagers, lorsque la situation et les règles internationales le justifient, via son service relation-client et privilégie toujours la voie amiable pour résoudre un contentieux’’. 
 

Dans cette même lancée, la compagnie Air Sénégal signale, à qui veut l’entendre, qu’elle est bien respectueuse des ‘’textes internationaux relatifs au transport de passagers et notamment le Règlement européen (en la matière), bien qu’elle ne soit pas elle-même une Compagnie européenne. Elle signale, en ce sens, qu’à l’instar des autres Compagnies aériennes européennes et internationales, elle fait l’objet de procédures en indemnisation des annulations et/ou retards, lorsqu’une conciliation avec le passager n’a pas pu aboutir’’.


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess