Économie : Ces 4 situations qui expliquent la Loi finances rectificative pour l’année 2022

Économie : Ces 4 situations qui expliquent la Loi finances rectificative pour l’année 2022
Les tensions géopolitiques notées à travers le monde ont impacté l’économie nationale. La preuve, un projet de Loi de finances rectificative (Lfr) pour l’année 2022, a été adopté au Conseil des Ministres du 11 mai 2022, sous l’autorité  de Macky Sall, Président de la République. 

Il est articulé autour des grands axes de l’exposé des motifs dudit projet de Lfr, a appris Dakaractu.
 
Pour cette Lfr, plusieurs facteurs justifient son adoption, a indiqué le gouvernement dans une note parvenue à la rédaction. 
 

La Crise russo-ukrainienne occupe la première place. Cette confrontation musclée entre les deux pays a entraîné ‘’un choc inflationniste, particulièrement sur les produits énergétiques et alimentaires qui touche actuellement l’économie mondiale qui sort à peine de la Covid-19. Face à cette crise, le levier budgétaire est fortement sollicité pour atténuer son impact sur le panier de la ménagère et sur les produits pétroliers’’, indique le document. S’ensuit, ‘’le reconfinement en Chine’’. Cette situation causée par la pandémie au coronavirus est à l’origine de ‘’la raréfaction des produits manufacturiers et du Btp jadis importés de la Chine a également impacté sur la hausse des prix de plusieurs produits de consommation courante des sénégalais’’.
 
Le 3e motif avancé par le gouvernement porte sur l’embargo sur le Mali, un pays partenaire stratégique du Sénégal et premier client du Sénégal dans la zone Uemoa dont l’économie est fortement interconnectée avec celle de notre pays. La revalorisation salariale a fermé la marche des éléments justificatifs de cette Lfr livrés par l’État. Il ressort des explications faites qu’elle résulte d’un souci du président Macky Sall d’apaiser le climat social. Et qu’il ‘’a bien voulu autoriser la revalorisation des salaires des personnels des secteurs de l’enseignement, de la Santé, des Forces de défense et de sécurité et des autres agents publics non constitués en syndicats’’.


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess