EDITORIAL : Ce n’est pas Macron qui tourne, c’est le vent ! (Mamadou Oumar NDIAYE)

EDITORIAL : Ce n’est pas Macron qui tourne, c’est le vent ! (Mamadou Oumar NDIAYE)

Le président de la République français, Emmanuel Macron, a donc tenu son « sommet » de Montpellier lors duquel la vedette incontestable c’était, bien sûr, lui. Avec des  guest stars  triées sur le volet et chargées de  lui donner la réplique sinon le change. Personae non gratae, les chefs d’Etat et de gouvernement africains. Oust, du balai, au diable là-bas, vieux dictateurs et monarques illégitimes !

Bienvenue à la jeunesse africaine dynamique, conquérante, mondialisée, décomplexée, active, si ce n’est activiste, créative et entreprenante ! Et qu’importe si l’esprit (sans doute suranné) de ces rencontresau sommet entre la France et l’Afrique, ou l’Afrique et la France, je ne sais plus, consistait et devrait encore consister à réunir les dirigeants au plus haut niveau des deux parties pour débattre de leurs relations bilatérales.  Apparemment, le président Emmanuel Macron en avait marre de ses face-à-face ou de ses huis clos avec des présidents africains peu sexy avec lesquels, de toutes façons, il n’était pas très recommandé d’apparaître sur une photo ou sur les images de télévisions à quelques mois d’une élection présidentielle où le thème de l’immigration devrait être au centre de la campagne électorale ! Dans ces conditions, évidemment, moins on se montrera aux côtés de présidents nègres et arabes, mieux  cela vaudra.

www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess