Fuite au BAC 2021, « Team Pékesse » : Du nouveau à propos des 15 tricheurs arrêtés (14 filles et 1 garcon)


Les « tricheurs » qui avaient créé un groupe WhatsApp dénommé « Team Pékesse » au centre d’examen de Pekesse, dont 15 parmi eux (14 filles et 1 garcon) arrêtés ont suscité la polémique au Baccalauréat 2021.

Le modus operandi de « Team Pékesse » était simple. A chaque fois que les épreuves sont remises aux candidats, ils les prenaient en photo, avant de les envoyer à une tierce personne hors de Pékesse.

Cette dernière est alors chargée de corriger les épreuves et de les renvoyer dans le même groupe WhatsApp au grand bonheur des candidats tricheurs.

Toutefois, arrêtés et placés en garde à vue, les mis en cause, tous issus de la région de Dakar, ont finalement été relaxés. Or, leur complice qui leur servait de correcteur est activement recherchée par la gendarmerie, informe Le Soleil.

Le 29 juillet 2021, au Centre Lycée de Pékesse (Inspection d’académie de Thiès), dans le Jury n° 1623, lors de l’épreuve de philosophie du Bac session 2021, un groupe d’élèves a été surpris par les surveillants en train de consulter un corrigé d’un des sujets dans leurs téléphones portables, traité par leur complice à distance et partagé dans un groupe WatsApp dénommé « Team Pékesse ». 

Il s’agit de quinze (15) candidats libres, tous provenant de Pikine et de Guédiawaye, qui se sont inscrits au Centre académique de l’Orientation scolaire et professionnelle (CAOSP) de Thiès. Ces candidats, âgés de 19 à 25 ans, ont reconnu les faits et vont passer à la commission de discipline conformément aux textes en vigueur. La Section de recherche de la Gendarmerie mène son enquête pour identifier toutes les personnes impliquées dans cette fraude en vue d’éventuelles poursuites pénales.

Par ailleurs, Il faut relever que les éléments constitutifs du dossier en notre possession, ne permettent pas d’évoquer une fuite d’épreuves ou de corrigés, mais plutôt d’une tentative de fraude organisée qui a mal tourné. L’Office du BAC et les services du ministère de l’Education nationale se sont organisés pour sécuriser tout le processus du déroulement des épreuves et préserver la fiabilité et la validité du diplôme.

Le ministère de l’Education nationale et l’Office du BAC demandent à tous les candidats de garder leur sérénité et de rester concentrés sur leur objectif principal : la réussite au BAC dans l’effort et le mérite.

Mohamed Moustapha Diagne

Directeur de la Formation et de la Communication

Porte-parole

via DakarBeuz

Total
1
Shares

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

#LuBess