Gambie : Le candidat Ousseynou Dabo menace de dégager les Sénégalais s’il est élu Président

Actuellement, la campagne présidentielle bat son plein en Gambie, République frontalière et sœur du Sénégal. En lice, le Président sortant et candidat à sa propre succession, le Président Adama Barrow et le Président Ousseynou Dabo, candidat de United Democratic party (UDP), entre autres.

En campagne électorale, Monsieur Ousseynou Dabo, grand opposant de Yahya Jammeh, nationaliste confirmé, pour bien atteindre sa cible électorale, a mis en exergue son nationalisme extrême en menaçant de jeter hors des frontières gambiennes la communauté étrangère dont les sénégalais qui étouffent les Gambiens sur tous les plans, surtout économiquement.

Le plus âgé des prétendants à la présidentielle gambienne a clairement indiqué, au soir de son élection en Gambie, il se chargera de sortir, idem, les troupes sénégalaises qui assurent la sécurité du Palais présidentiel de la Gambie.

À DÉCOUVRIR

Il l’a dit en campagne électoral et l’a répété à plusieurs reprises, ce qui a soulevé une marrée de contestations dans ses propored rangs et auprès de nombreux Gambiens soucieux de la bonne relations d’amitié et de fraternité qui prévaut entre les deux peuples de même valeurs culturelles et sociales.

Mais ce qui est étonnant, c’est que le même Ousseynou Dabo, grand opposant au régime de Yahya Jammeh qui l’avait envoyé en prison et de l’actuel Président Adama Barrow qui l’en avait libéré, après avoir boycotté la presse locale s’est tourné vers la presse sénégalaise pour sa campagne en offrant un long reportage à la tfm.

(Avec senego)

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess