Hommage aux reporters disparus de Leral (Par Thierno Bocoum)

Le jour de la korité, j’ai eu l’honneur de recevoir une équipe de Leral dont l’un d’entre eux fait partie des défunts accidentés. Son nom est Yoro Diallo. Il fut le cadreur de l’équipe.

Nous avions beaucoup discuté et partagé ce jour-là. Une ambiance joviale et fraternelle avait fini de nous lier. Un jeune timide et calme nous a quittés.

Il aurait pu être accompagné par Abou Mamadou (journaliste) et d’Ousmane (chauffeur) comme c’est souvent le cas d’après certains témoignages.

ADVERTISEMENT

Les journalistes, les cameramen et les chauffeurs des rédactions de presse ont souvent avec nous, leaders d’opinion, des relations, hors caméra, exceptionnelles.

Très souvent c’est le journaliste qui te contacte, c’est le chauffeur que tu guides et c’est le caméraman qui immortalise la rencontre.

Sur la route des reportages, tout ce qui leur arrive peut nous arriver et vice-versa.

Nous fréquentons les mêmes lieux et partageons les mêmes sujets, la seule nuance étant que nous émettons juste différemment.

Le décès accidentel des reporters du groupe Leral a été une triste nouvelle. C’est presque une perte familiale.

Nous prions pour le repos de leurs âmes et que Firdawsi soit leur demeure éternelle.

Thierno Bocoum
President du mouvement AGIR

Source : Xalima.com

Total
0
Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Previous Post

Eurobonds 2021: Le Sénégal lève 508 milliards de FCFA

Next Post

Almadies- Elle tue ton patron français et récolte 10 ans de prison

Related Posts