Insécurité à Kelle : 2 enseignants agressés à coups de coupe-coupe

Deux enseignants de l’Ecole élémentaire de Kelle, commune de Mérina Dakhar, ont été violemment amochés, ce lundi, par une bande d’agresseurs.

A Kelle, l’insécurité a atteint son paroxysme. Une bande de malfaiteurs qui écumait la zone a passé à la vitesse supérieure, dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 février 2021. Elle a froidement amoché deux enseignants de l’école élémentaire de Kelle. Il s’agit de Mamadou Sakho Babou et Mademba Thiam. Les malfaiteurs, selon des témoins, ont fait irruption dans la chambre où les deux enseignants vivent en location chez un commerçant, qui était d’ailleurs la cible. C’était vers les coups de 2h du matin en pleine période de couvre-feu.
Lourdement armés, ils ont sommé les enseignants de vider leurs portefeuilles avant d’asséner de violents coups de coupe-coupe sur la tête de M. Thiam et un gourdin sur M. Babou. Une insécurité qui commence à gangrener la stabilité et la paix à Kelle, une zone frontalière entre les départements de Tivaouane et Kébémer.
En attendant les résultats de l’enquête ouverte par la gendarmerie de Ngaye Mékhé pour identifier les malfaiteurs qui ont déjà attaqué le bureau de La Poste de la localité, leurs collègues enseignants ont boycotté les cours et demandent l’intervention des autorités.

via LeQuotidien

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Affaire Sonko – Adji Sarr : La déclaration de Cheikh Bamba Dièye qui crée la controverse

Next Post

SAINT-LOUIS Autonomisation des «daaras» et amélioration des conditions de vie et d’apprentissage : Les talibés respirent mieux

Related Posts