Interdiction de manifestation : Yewwi Askan Wi déclare illéga l’arrêté du préfet et maintient son événement du vendredi.

Interdiction de manifestation : Yewwi Askan Wi déclare illéga l’arrêté du préfet et maintient son événement du vendredi.
Le préfet de Dakar a sorti la notification d’interdiction de la manifestation prévue ce vendredi par la coalition Yewwi Askan Wi en avançant des motifs de menaces de troubles à l’ordre public et l’article L61 du code électoral.

Cette note, avec ses motifs, est selon Khalifa Ababacar Sall, Sonko et les autres membres de la coalition Yewwi, simplement fallacieuse. « Le préfet n’a pas le droit d’interdire cette manifestation parce que nous ne lui avons pas demandé une autorisation, mais nous lui avons simplement informé » a déclaré Khalifa Sall conforté dans cette lancée par Ousmane Sonko.

Ce dernier a rejeté cette note. D’ailleurs, le leader de Pastef estime que « tout se jouera dans la rue »! 
Dès lors, malgré cette interdiction, les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi, persistent que la place de la nation va bien accueillir les militants pour faire cette mobilisation qui va s’étendre à Ziguinchor comme l’avait souligné Déthié Fall.

Ainsi, selon eux, le préfet de Dakar a tort de prendre en compte le communiqué et d’évoquer en même temps l’article L61. « Cet arrêté, à vrai dire, est illégal. Il ne peut nous empêcher de tenir notre manifestation du vendredi prochain » a conclu Ousmane Sonko qui appelle tous les sénégalais à la résistance.


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess