JO 2021 : l’haltérophile ougandais disparu se serait rendu à la police

XALIMANEWS-Julius Ssekitoleko, l’haltérophile ougandais disparu depuis son arrivée au Japon dans le cadre des Jeux olympiques 2021 de Tokyo, se serait rendu à la police dans la préfecture de Mie, à rapporté RMC Sport.

Selon RMC Sport, l’haltérophile ougandais, disparu après son arrivée au Japon avec sa délégation dans le cadre des Jeux olympiques de 2021 de Tokyo le 16 juillet dernie, a été retrouvé dans la préfecture de Mie très loin d’Isumizano, dans la banlieue d’Osaka où il avait fait défection de son camp d’entraînement.

Selon toujours la source, Il se serait rendu lui-même dans un poste de police de la ville de Yokkaichi. Les autorités policières cherchent désormais à trouver comment le sportif a réussi à les semer. Julius Ssekitoleko avait été repéré, lundi, par une caméra de surveillance de la gare de Nagoya qu’il avait rejoint après avoir emprunté le Shinkanzen, le train à très grande vitesse du Japon.

ADVERTISEMENT

Lors de sa fuite, l’haltérophile avait laissé une lettre à l’hôtel de sa délégation expliquant sa défection. » Je ne retournerai pas dans un pays difficile à vivre, je veux travailler au Japon », avait-il écrit en indiquant léguer tous ses biens à sa femme restée au pays.

L’haltérophile de 20 ans espérait une qualification aux Jeux olympiques via une wild-card, mais celle-ci n’est pas arrivée. Il devait regagner son pays le 20 juillet.

Source : Xalima.com

Total
0
Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Previous Post

« Projet Pegasus » : l’Algérie très surveillée par le Maroc

Next Post

Mali: Tentative d’assassinat au couteau contre le président de transition, Assimi Goïta

Related Posts