KOLDA : des moyens logistiques remis aux communes pour améliorer et sensibiliser les populations à l’état civil.

KOLDA : des moyens logistiques remis aux communes pour améliorer et sensibiliser les populations à l’état civil.
Dans le cadre de la modernisation de l’état civil, une dizaine de motos ont été remises aux communes des trois régions du sud (Kolda, Sédhiou et Ziguinchor) à Kolda par ANABEL. Cet appui entre dans le cadre du programme NEKKAL qui vise à contribuer au respect des droits des personnes liées à la reconnaissance de leur identité par l’amélioration du système d’information efficient de l’état civil. Ainsi les communes entre autres de Dinguiraye (Kolda), Nyassia (Ziguinchor) et Kandion (Sédhiou) vont pouvoir sensibiliser les populations, grâce à ces motos, sur l’importance de l’obtention de l’état civil.  

Par exemple, cette année à Vélingara, 772 enfants sur 6.766 candidats au CFEE n’ont pas de pièce d’état civil. Et ce programme vient corriger ce genre de situation en invitant les populations à inscrire leurs enfants tôt pour l’extrait de naissance vitale. 

À en croire Harouna Camara, maire de Dinguiraye (MYF), « cet acte du programme Nekkal est vraiment salutaire pour nous. Et on est honoré d’en faire partie. Cet appui est un des nombreux services prévus dans le programme comme la construction de centres d’état civil et de salles d’archivage ou la formation des agents de l’état civil. » Donc, poursuit-il, « ces motos viennent en appoint pour faciliter le travail des agents de l’état civil auprès de la communauté,  notamment les chefs de village et de quartier. Et ces moyens de locomotion vont permettre à la commune de jouer pleinement son rôle dans le processus de généralisation des actes d’état civil. » 

L’adjoint au gouverneur,  M. Guèye, salue cet acte inscrit pour l’amélioration de l’inscription à l’état civil. À ce titre, il soutient que « ces motos devraient permettre une bonne sensibilisation des populations à l’état civil,  tout en invitant les mairies à en faire un bon usage, y compris l’entretien. » 

En dotant les centres d’état civil de motos, l’objectif visé du programme aussi est de faciliter la notification des faits d’état civil aux officiers d’état civil par les chefs de village, les délégués de quartier ou les centres de santé.


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess