LdC : Manchester City et Riyad Mahrez éliminent le PSG de Gana Gueye et Abou Diallo

Un match pour l’histoire. Ce mardi, 6 jours après la demi-finale aller de Ligue des Champions remportée par Manchester City face au Paris Saint-Germain au Parc des Princes (2-1), les deux formations se retrouvaient à l’Etihad Stadium pour la seconde manche.

Les Cityzens, auteurs d’une seconde période de grande qualité à Paris, avaient l’opportunité d’atteindre la finale de C1 pour la première fois de leur histoire alors que le club de la capitale pouvait disputer une seconde finale de rang après celle de 2020 perdue contre le Bayern Munich à Lisbonne (0-1). Pour ce faire, Pep Guardiola alignait son traditionnel 4-3-3 avec la charnière centrale Stones-Dias, Zinchenko, Fernandinho ou encore la triplette Mahrez-De Bruyne-Foden en attaque. De son côté, Mauricio Pochettino, privé de Mbappé, remplaçant au coup d’envoi en raison d’une gêne au mollet, ou encore Gueye, suspendu après son carton rouge reçu au match aller, composait un 4-2-3-1 avec Marquinhos-Kimpembe en défense centrale, Diallo à gauche, alors qu’Herrera intégrait le milieu de terrain aux côtés de Paredes et que l’animation offensive était confiée à Neymar, Verratti, Di Maria et Icardi. Sur une pelouse recouverte par la grêle et sous le vent de Manchester, les Parisiens manquaient de justesse dans leurs transmissions malgré de bonnes intentions, à l’image de Neymar (3e) alors que les locaux mettaient de l’intensité dans les duels afin de prendre l’avantage psychologique. Mais les joueurs du PSG entamaient mieux la rencontre. Ils avaient le contrôle du cuir et, à deux reprises, Neymar (5e) puis Di Maria (6e) voyaient leur frappe dans la surface contrée par un pied adverse, avant qu’un penalty dans un premier temps sifflé pour une main de Zinchenko ne soit finalement annulé après intervention de la VAR, le ballon ayant touché le dessus de l’épaule de l’Ukrainien (8e). Malgré tout, sur leur première occasion et contre le cours du jeu, les Cityzens assénaient un coup derrière la tête des Franciliens en ouvrant le score. Sur une sublime ouverture d’Ederson, Zinchenko débordait sur le couloir droit délaissé par Florenzi et envoyait un ballon en retrait pour De Bruyne, dont la frappe contrée par Florenzi revenait sur Mahrez, qui trompait Navas de près malgré le retour de Kimpembe (1-0, 11e).

Paris ne se laissait pas abattre mais manquait de chance, en témoigne cette tête de Marquinhos s’écrasant sur le dessus de la barre transversale d’Ederson (17e), alors que Di Maria manquait le cadre après une perte de balle dangereuse sur une relance rapide de Bernardo Silva (19e). Manchester City ne pliait pas sous la pression parisienne et étalait sa qualité de jeu balle au pied pour reprendre le contrôle de la partie, tout en imposant un pressing haut pour étouffer le PSG. Les hommes de Mauricio Pochettino peinaient à se montrer dangereux dans la fin d’un premier acte où ils manquaient de réussite, hormis sur cette frappe d’Herrera non cadrée (36e), là où Navas repoussait une tentative de Mahrez (45+2e). Au retour des vestiaires, les deux équipes se rendaient coup pour coup dans un rythme progressant au fil des minutes, à l’image de Foden mis en échec par Navas (54e) et de Neymar se heurtant à Zinchenko dans la foulée (55e). Finalement, Mahrez, encore lui, douchait les derniers espoirs du PSG en concluant à bout portant un joli mouvement collectif initié par De Bruyne et Foden, ce dernier se muant en passeur décisif (2-0, 63e). Les Parisiens perdaient totalement pied et laissaient exprimer leur frustration, à l’image de ce geste d’humeur de Di Maria sur Fernandinho lui valant d’être expulsé par Björn Kuipers (69e). Navas était ensuite sauvé par son poteau gauche sur cette frappe de Foden après un numéro face à Kimpembe (78e) avant de sauver les meubles, toujours face à l’Anglais (80e), dans les derniers instants de la rencontre. Après cette nouvelle victoire (2-0), acquise notamment grâce au 3ème et 4ème buts de Riyad Mahrez cette saison dans la compétition, Manchester City met fin à l’aventure européenne 2020-2021 du PSG et disputera la première finale de C1 de son histoire le 29 mai prochain, à l’Atatürk Olimpiyat Stadı d’Istanbul, face à Chelsea ou au Real Madrid.

via Metrodakar

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Manchester City-PSG : le doublé historique de Mahrez !

Next Post

Mali : Une femme accouche de 9 bébés d’un seul coup

Related Posts