Législatives 2022 : Pourquoi la commune de Kaolack a-t-elle tourné le dos à la majorité présidentielle?

Législatives 2022 : Pourquoi la commune de Kaolack a-t-elle tourné le dos à la majorité présidentielle?
Deux élections (locales et législatives), deux défaites successives pour la coalition Benno Bokk Yakaar à Kaolack commune. Le constat est plus qu’amer pour la majorité présidentielle dans la ville de Mbossé.

En effet, la donne n’a pas du tout changé. Touba Kaolack et Médina Baye se sont encore illustrés pour le compte de l’opposition.

Qu’est-ce qui explique cette nouvelle réalité politique ?

Les défaites de Bby à Kaolack commune peuvent être expliquées différemment. Mais ce qui est constant est que la ville elle-même est devenue une ville du refus. Kaolack qui a toujours été un bastion pour le pouvoir depuis Senghor, est désormais à l’image de Thiès et de Touba. Ici, une bonne partie de la population n’est plus en phase avec le pouvoir et la quasi-totalité de cet échantillon est jeune avec le goût du changement.

C’est pourquoi, tous les efforts des leaders de Bby à Kaolack commune tombent souvent à l’eau. “La population peut sortir massivement dans le cadre d’une mobilisation politique, récupérer l’argent des politiciens et aller voter une autre liste”, a martelé un jeune politique membre de l’Apr pour déplorer l’hypocrisie des uns et des autres. “Les gens montrent de radieux sourires alors qu’ils ont des couteaux derrière”, a-t-il l’habitude de dire.

Aujourd’hui, il faut le souligner, le politicien le plus nul face à Bby dans la commune de Kaolack dans le cadre d’une élection, a une forte chance de rafler la mise. Et c’est la raison pour laquelle, aucun politicien ne peut se prévaloir d’un quelconque électorat à Kaolack, car c’est la population qui a fait desormais son choix en toute liberté. 

L’autre explication est connue de tous. En effet, les responsables politiques de l’Apr déploient toujours leur jeu favori c’est-à-dire la division pour des intérêts crypto-personnels. Certains peinent d’ailleurs à expliquer correctement aux populations tout ce que le président Macky Sall a pu réaliser à Kaolack à travers son programme de gestion des eaux pluviales, la modernisation de la ville via le programme PROMOVILLES (la réalisation de routes secondaires, le pavage des avenues, entre autres), l’excellent travail de l’UCG dans le cadre de la gestion des ordures etc… Seules les batailles de positionnement et la recherche du gain facile priment d’où la série de défaites.

“Il faut corriger et avoir de nouvelles orientations”, a lancé dernièrement un autre ténor de l’Apr. Mais ce qui est sûr est que tant que la population n’est pas suffisamment sensibilisée sur ce qui est en train d’être fait à Kaolack en terme de réalisations, les revers vont se multiplier élection après élection…


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess