Législatives : Absence de « Wallu » et risque de forclusion de « Yaw » à Dakar : « AAR Sénégal » va-t-elle devenir la 1ère force de l’opposition dans le département ?

Législatives : Absence de « Wallu » et risque de forclusion de « Yaw » à Dakar : « AAR Sénégal » va-t-elle devenir la 1ère force de l’opposition dans le département ?
L’accord retentissant entre les deux forces de l’opposition « Yewwi Askan Wi » et « Wallu » risque-t-il d’être un « Flop » légendaire à Dakar ? On en saura davantage avec la décision finale de la Direction Générale des Élections.

Toutefois, les deux grandes coalitions de l’opposition risquent d’être absentes dans le Département, avec ce risque de rejet pour non respect de la parité. Benno pourrait ainsi être le grand gagnant et surtout « Aar Sénégal » qui va se poser comme la première force de l’opposition dans le département. La coalition a proposé comme tête de liste Cheikh Oumar Sy Djamil, candidat malheureux à la mairie de Fass/Gueule Tapée lors des dernières locales.

Pour se donner toutes les chances de bousculer la coalition présidentielle, l’entente YAW et Wallu Sénégal, avait trouvé des compromis. En réalité, comme l’expliquait Dakaractu en primeur, il s’agissait d’un compagnonnage départemental. Les deux coalitions devaient se rejoindre dans les départements pour une liste commune. Il a été ainsi convenu que chaque coalition vienne renforcer l’autre dans un département où elle est dans une position favorable. Du point de vue national, chaque coalition aura sa liste nationale qui lui est propre.

À Dakar le deal semblait fonctionner. Forte de sa victoire lors des dernières locales, « Wallu » avait balisé le terrain pour « Yewwi » afin de chiper la Capitale des mains du pouvoir. Mais entre-temps la machine s’est grippée avec cette liste qui a été recalée hier pour défaut de parité. Les cris d’orfraie de la tête de liste Barthélémy Dias, laissait penser à un « sabotage » du camp du pouvoir qui s’est lavé les mains de cette histoire tard dans la soirée.

 Et le grand gagnant pourrait bien être « AAR Sénégal ». La coalition de Thierno Bocoum, Tas et Cie a misé sur un « cheval » connu. Il s’agit de Cheikh Oumar Sy Djamil, candidat malheureux à la mairie Fass/Gueule Tapée lors des dernières locales. Ce dernier avait raté de peu le fauteuil municipal, la faute à la razzia « Yewwi ».

Prendra-t-il sa revanche après cette déconvenue ? Benno ne l’entendra sûrement pas de cette oreille. Le maire de Dakar-Plateau, Alioune Ndoye voudrait faire comme Amadou Ba en 2017. Toujours est-il qu’il faudra compter sur cette nouvelle force à Dakar…


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess