LIBRE PROPOS Par Abdoulaye THIAM (Sud Quotidien) M. le Président de la République, le Sénégal n’a plus le droit d’externaliser ses matches

LIBRE PROPOS Par Abdoulaye THIAM (Sud Quotidien) M. le Président de la République, le Sénégal n’a plus le droit d’externaliser ses matches

Au mois de septembre dernier, la Fifa et la CAF ont été contraintes de reporter les éliminatoires sur le continent parce que plus de la moitié des pays ne disposait pas de stades aux normes. Le Sénégal, malgré son statut de meilleure sélection africaine au classement Fifa depuis bientôt 3 ans, figurait malheureusement sur cette honteuse liste. 

Mais, entre temps, l’Etat et la Fédération ont mis les bouchées doubles pour éviter l’externalisation des matches des Lions, évitant ainsi, de nous rappeler les douloureux événements survenus en octobre 2012, austade Léopold Sédar Senghor, lors de la rencontre entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire. La suspension de notre seul et unique stade répondant aux normes, avait contraint notre sélection à l’errance. Nous avons été obligés de recevoir l’Ouganda à Marrakech, l’Angola à Conakry et la Côte d’Ivoire à Casablanca. Pour beaucoup d’observateurs, si ce dernier match entre Eléphants amenés à l’époque par Didier Drobga et autres Yaya Touré et le Sénégal porté par une talentueuse et insouciante jeunesse composée de Kara Mbodji et autresPapy Djilobodji, auteur d’une excellente prestation avec une défense à 3s’était joué dans l’antre du stade Léopold Sédar Senghor, devant un public chauffé à blanc, les Lions d’Alain Giresse allaient danser la «Samba» au Brésil en 2014. Hélas ! 

 

Continuer à jouer à Lat Dior

www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess