Lord Alajiman répond aux détracteurs du CNP « E-Sport » : « Il est composé d’experts, plus experts qu’eux… ils ne savaient même pas que c’était possible de mettre ce cadre en place »

Lord Alajiman répond aux détracteurs du CNP « E-Sport » : « Il est composé d’experts, plus experts qu’eux… ils ne savaient même pas que c’était possible de mettre ce cadre en place »
Un Comité national de promotion du E-Sport a été officiellement mis en place hier avec comme Président, El H Mansour Jacques Sagna, Alias Lord Alajiman. Mais aussitôt son existence révélée, le comité fait face à des attaques contre « l’équipe dirigeante ». 

L’association sénégalaise des « Gamers », « Sen_game » trouve en effet, qu’elle n’a pas été associée à la mise en place d’un tel projet, alors qu’elle détient le record de présence dans ce secteur. Mais pour Lord Alajiman, tout cela est un faux débat puisque « Sen_game » a été invitée à participer à la création du cadre légal de ce comité par le biais de son Président Baba Dioum.
« Ce comité est un projet qui date de plus de quatre ans. Ce n’est pas une décision politique. Et il n’a jamais été l’initiative de « Sen_game » qui a pourtant été invitée à participer à la création du cadre légal de ce comité. Et il ne savait même pas que c’était capable de mettre ce cadre en place », a d’abord tenu à réagir le Président du CNP. « J’ai reçu des membres du comité à qui j’avais expliqué les enjeux du cadre légal, parce que nous en amont, nous sommes Adiga, éditeur de jeux, nous avons assez d’expérience et d’expertise même s’ils pensent qu’ils sont les premiers ici au Sénégal, mais ils ne sont pas les seuls. Ils ont proposé de discuter d’abord avec leur base. »

Le comité, a-t-il ajouté, est composé d’experts, plus experts qu’eux dans l’E-Sport, notamment le vice-président Serge Thiam qui est à l’initiative des « Orange Esport Expérience ». « Moi-même j’ai de l’expérience au niveau des plateformes, au niveau Esport. Je suis consultant Esport et consultant au niveau « content digital » au niveau de l’OMPI, je suis pratiquant et expert aussi ». Enfin, selon Alajiman toujours, le comité est un groupe de personnes qui ont été choisies et on leur a demandé d’élargir pour que les acteurs du secteur soient en phase avec la vision du sport et c’est cela la mission.
 
« Les gens sont trop pressés et pensent que c’est eux qui doivent être nommés parce qu’ils pensent qu’eux sont plus du secteur que moi. On peut débattre de cela. Il ne faut pas personnaliser le débat. Ils pensent que l’E-Sport cela revient de droit à « Sen_game » alors que ce n’est pas cela. Chaque sénégalais capable d’assurer la pertinence de ce projet peut le faire. Ce n’est pas parce que l’on est pratiquant que l’on a droit automatiquement à être quelque chose », a-t-il conclu.


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess