Lutte sénégalaise : Après l’annulation des galas du 25 juillet, les promoteurs montent au créneau

XALIMANEWS-A la suite de l’annulation des galas de lutte qui devaient se tenir le dimanche 25 juillet, à l’Arène nationale et au Stadium Iba Mar Diop, les promoteurs de lutte ont fustigé la décision du CNG qu’ils jugent maladroite, dans les colonnes du journal Les Arènes.

C’est seulement la veille, samedi 24 juillet, que les organisateurs des 2 galas de lutte qui devaient se tenir à l’Arène nationale et au Stadium Iba Mar Diop, ont reçu l’information attestant de l’annulation des 2 événements. Le motif invoqué pat l’instance dirigeante de la lutte, est le manque de service d’ordre. « Nous avons été alertés depuis vendredi pour dire que l’Etat ne mettrait pas à disposition un service d’ordre pour les galas du week-end. Jusqu’à samedi après-midi, le président Bira et la Commision d’organisation ont tout tenté pour que les autorités reviennent sur cette décision qui n’a pas été motivée. Et quand, jusqu’au samedi après-midi, il n’y a pas eu de solution, nous avons pris la décision d’annuler tous les galas du week-end « , a expliqué Meissa Ndiaye, 1er vice-président du CNG chargé de la lutte avec frappe, dans oes colonnes du journal Les Arènes.

Les 2 promoteurs organisateurs des 2 galas, ont des avis différents sur l’annulation des deux événements.  » C’est triste, c’est désolant, c’est déplorable.Si on nous avait informé sur les raisons de l’annulation, nul n’aurait contesté, vu l’état sanitaire actuel. Mais ne pas communiquer, ni par décret, ni par arrêté, ni par aucun autre document officiel, on est dans la cacophonie « , a avancé Jumbo, patron de Rent Dakar, avant d’ajouter, qu’il a investi plus de 30 millions dans son gala, et que c’est lui même qui est allé aux informations pour voir ce qui se passait. Une attitude irrespectueuse de la part de l’administration, qui mérite de démissionner, a-t-il fustigé.

ADVERTISEMENT

Chez Abdou Lahad Ndiaye de Dieye Productions, les propos sont assez philosophes.  » Je n’ai pas beaucoup de choses à dire sur cette annulation. La décision ne vient pas de nous. Nous avons juste été informés que le combat ne pourra pas se tenir, faute de sécurité. Ce n’est guère à notre niveau. Il faut appeler le CNG pour plus d’informations. Nous avons reçu la nouvelle au même titre que vous. Et, comme je suis membre du Comité national de gestion et en même temps organisateur, je ne peux pas m’étendre sur le sujet « .

En tout cas, dans le monde de la lutte, cette situation fait beaucoup jaser, et qu’en sera-il pour le sulfureux combat du 31 juillet, opposant les 2 mastodontes de l’Arène sénégalaise, Bombardier et Balla Gaye 2, pour le trophée El Hadj Mansour Mbaye, organisé par Gaston Mbengue.

Source : Xalima.com

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

#LuBess