Maïmouna Sène à Sonko et Cie : « Remettre en cause les décisions de justice de notre pays par l’appel à l’insurrection et par des pratiques antidémocratiques, ne reviendrait qu’à fouler au pied les principes sacro-saints de la République »

Des femmes de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY)  unies et solidaires derrière l’honorable députée Maïmouna Sène, ont fait face à la presse pour dénoncer les récentes sorties du leader de Pastef, Ousmane Sonko, Aminata Tall et Mankeur Ndiaye. 

Selon Maïmouna Sène, “vouloir remettre en cause les décisions de justice de notre pays par la pression, le chantage, l’appel à l’insurrection, par des pratiques antidémocratiques, ne reviendrait qu’à fouler au pied les principes sacro-saints de la République”. 

Ces femmes de la coalition BBY qui renouvellent leur soutien sans faille au Président de la République, sont d’avis que toutes les mesures vigoureuses doivent être prises pour que “s’arrête cette forfaiture et que force reste la loi !”  

D’après la porte-parole du jour, “cette obsession de la violence et désordre n’est rien d’autre qu’une manière de détourner le pays et la justice de la poursuite de délits présumés commis par le leader de Pastef”.  

S’agissant des prochaines législatives, Maïmouna Sène soutient que “après le fiasco du 17 juin dernier, Yewwi Askan Wi (YAW) doit se résigner à comprendre que les élections législatives prochaines auront bel et bien lieu à date échue et sans la liste proportionnelle nationale titulaire de Yaw”.

Car, fait-elle remarquer : “Il est inacceptable qu’un groupuscule d’illuminés rancuniers veuille terroriser les Sénégalais. Désormais, l’État fera face et mettra fin à cette anarchie marquée par une défiance des différentes institutions de la République et une montée en puissance d’une violence jamais connue dans l’histoire politique de notre pays”. 


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess