Mamadou Lamine Diallo : « Macky Sall refuse d’exécuter la décision de justice de la Cedeao sur le parrainage corrompu »

Mamadou Lamine Diallo : « Macky Sall refuse d’exécuter la décision de justice de la Cedeao sur le parrainage corrompu »
Les juges de la Cedeao avaient donné six mois au régime de Macky Sall pour sortir le parrainage illégal des lois électorales du Sénégal ; donc pour fin octobre 2021. Évidemment, Macky Sall a refusé de s’exécuter. 

Pourtant, c’est la Cedeao qui lui a permis d’écarter le dictateur sanguinaire Yaya Jammeh du pouvoir en Gambie en envoyant notre armée républicaine. J’avais soutenu une telle décision qui devait permettre aussi de réaliser le pont sur la Gambie. Bonne chose pour la Casamance et la continuité du territoire.

Notre société dite civile, à la tête de laquelle danse l’ONG 3D grassement financée, ne pipe mot sur le parrainage illégal. Il est vrai qu’elle l’a soutenu avec les arguments les plus fallacieux. Ces donneurs de leçons démocratiques devraient se ressaisir en prenant le relais de la Cedeao.

Le parrainage est corrompu. Moi-même sur le terrain à Liberté 4 Dakar, dans la rue, j’ai demandé à quelqu’un de me parrainer pour la présidentielle 2019. Il m’a demandé 10.000. Je lui ai demandé pourquoi? Il m’a dit que BBY donnait 10.000 francs par signature. J’ai remis 10.000 au brave jeune homme et lui ai dit que je ne voulais plus de son parrainage.

Macky Sall avait débloqué 2 milliards pour la campagne de parrainage de BBY. À quoi a servi cet argent? Photocopier les fiches de parrainage ? Transporter à l’intérieur du pays, les ministres, DG, Directeurs, Conseillers de l’APR? 

En attendant, je soutiens que le parrainage sert à filtrer les candidats à la présidentielle et s’assurer que les heureux élus resteront dans l’agenda Gay et la prédation du gaz avec les firmes étrangères au cas où le projet de présidence à vie battrait de l’aile.

À partir du mois d’août 2016, je lance le débat économique avec Macky Sall comme il l’a demandé. Tous les mardis, je poserai la question économique de la semaine (la QES TEKKI). 

Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki.


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess