MBACKÉ – Centre de santé / Les démentis du médecin – chef sur les accusations portant sur l’accueil, une salle d’accouchement à ciel ouvert, etc…

MBACKÉ - Centre de santé / Les démentis du médecin - chef sur les accusations portant sur l’accueil, une salle d’accouchement à ciel ouvert, etc…
Soixante-douze heures après le sévère réquisitoire des membres de Xalaat-Santé accusant le médecin-chef du Centre de santé de Mbacké et son équipe de ne accorder aucun respect aux patients avec notamment un exécrable accueil, une salle d’accouchement à ciel ouvert de 92 millions accessible aux yeux indiscrets des enfants et aux chats, etc…, un démenti a été vite apporté. En effet, Madame Mbacké Adama Aïdara est tout simplement tombée des nues tant, dit-elle, « les allégations ont été fausses car ne reposant que sur une imagination malsaine et absolument détestable ».

Entourée de la maîtresse sage-femme, du major du service, de la responsable du volet hygiène, du Président  du CDS, du responsable du laboratoire et des agents qui officient dans le centre de santé, le médecin-chef du district a balayé d’un revers de main les accusations proférées par Cheikh Tidiane Ndiaye et Cie. « Ils ont parlé de salle d’accouchement à ciel ouvert alors que de nos jours tout se passe dans une salle fermée avec des tables chauffantes afin de permettre aux nouveaux – nés de ne pas être victimes d’hypothermie. Et par rapport aux 92 millions investis pour la réfection de la salle, je leur demande d’aller interroger cette ONG belge qui a offert le service après appel d’offres qu’elle a elle-même même lancé. Aucun franc n’a transité entre les mains d’un ppersonnel quelconque.  Nous offrons un service performant salué par toutes les populations et dans cette maternité on n’a enregistré, grâce à Dieu et cela depuis bien longtemps, de décès à l’accouchement ».

Interpelée sur le logement de la sage- femme qui serait occupée par une tierce personne, Adama Aïdara précisera que cette dernière peut occuper l’appartement dès aujourd’hui si elle le voulait car rien ne l’en empêche. La sage-femme Fanta Camara démentira, à son tour, la possibilité pour les enfants  indiscrets d’assister aux accouchements. «  Ce n’est même pas possible matériellement au vu de la configuration du bâtiment. La fenêtre donne sur le couloir.  » Par rapport à l’accueil, madame Diouf dira n’avoir jamais enregistré de complaintes ou récriminations…


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess