Médias : « Cas d’école » du Cored sur le traitement des faits divers.

Le Conseil pour l’observation des règles d’éthique et de déontologie dans les médias (CORED), a organisé ce mercredi 22 juin, une rencontre d’échanges et de partage. Un rendez vous qui se tient tous les deux mois, à chacune des occasions précédentes, des thèmes d’actualité bien propices ont été choisis.

Pour cette occasion, il a été question de débattre sur le traitement médiatique des faits divers. Une question qui a plus que d’importance si l’on s’en tient aux propos de Mamadou Thior, le président du Cored. 

Pour lui donc, beaucoup de journalistes franchissent les limites en informant sans pour autant condamner. « Même s’il est témoin des faits, le journaliste n’est-il pas apte à étayer la culpabilité de la personne », stipule ce dernier.

Ce qu’explique sans doute le secrétaire général de l’Union des magistrats du Sénégal, Youssouph Ndiaye qui pense que les journalistes doivent être accompagnés dans le traitement des faits divers.

Ainsi donc, le Cored promet de prendre toutes les mesures nécessaires pour faire face au non-respect des requis dans le traitement des faits divers.


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess