Moustapha Diakhaté: « le 8 mars dernier, on a même frôlé la prise du pouvoir par l’armée ou… »

ADVERTISEMENT

XALIMANEWS- Comme beaucoup de sénégalais, Moustapha Diakhaté estime que le Sénégal a frôlé la catastrophe lors des évènements de mars dernier. Selon Igfm, c’est dans l’emission le « Grand Jury » de la Rfm qu’il a déclaré que le pays est passé à un doigt de la prise du pouvoir par l’armée.

« Moi personnellement je suis intervenu, à la demande de mon ami Alioune Tine pour que les violences s’estompent. Parce qu’on a frôlé la catastrophe. Entre le 3 mars et le 8 mars. Le 8 mars c’était le jour de tous les dangers où véritablement le Sénégal pouvait s’écrouler. On a frôlé la catastrophe, on a même frôlé la prise du pouvoir par l’armée ou même par la rue. Ce qui serait un échec terrible pour notre pays qui, depuis 1960, a mené une vie républicaine continue sans interruption militaire », a-t-il révélé.

Source : Xalima.com

Total
82
Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Previous Post

Me El Hadji Diouf qualifie Sonko d’un “seytané” et pastef “un parti  de bouffeurs d’âmes et d’insulteurs”

Next Post

Que de mauvaises réponses à Sadio Mané ! (Par Madiambal Diagne)

Related Posts