Ndiaganiao / Vote sanction contre Bby : « La sanction est inévitable et elle reste l’unique réponse qui vaille pour un régime de mépris » (Léon Gning, mouvement Ndiaganiao à nous)

Ndiaganiao / Vote sanction contre Bby : « La sanction est inévitable et elle reste l'unique réponse qui vaille pour un régime de mépris » (Léon Gning, mouvement Ndiaganiao à nous)
Le torchon brûle entre les autorités et les populations de Ndiaganiao, particulièrement les jeunes… Ces derniers font du porte à porte depuis plusieurs semaines pour donner le mot d’ordre qui n’est rien d’autre que de voter contre la liste Bby dirigé par El Hadj Oumar Youm…

Une personnalité que nos interlocuteurs semblent ne plus porter dans leur coeur. Les populations ont tenté de donner les raisons de ce grand désamour à l’encontre de la tête liste départementale et les raisons de la décision de voter contre Bby, au micro de Dakaractu Mbour…
 

“Maître Oumar Youm de Thiadiaye, tête de cette liste départementale (Mbour), fut ministre, des années durant. Pourtant il a été incapable de donner la moindre réponse positive aux nombreuses doléances déposées sur sa table par les populations de Ndiaganiao qui manquent de tout et qui restent dignes,  mais coupées du pays du fait de sa route en piteux état. Cette commune voisine de Thiadiaye, de Sandiara, est oubliée du régime de Macky  Sall de tout et en tout.

Pour rappel, Me Youm était ministre de l’Aménagement du Territoire et des Collectivités locales du gouvernement Touré, puis ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire et porte-parole du gouvernement, dans le Gouvernement Dionne, du 6 juillet 2014 au 22 juin 2015, date à laquelle il devient directeur de cabinet du président de la République sénégalais.

Cet homme avait la possibilité car il pesait lourd dans les décisions qui engagent la vie de cette Nation. Rien d’impossible ne lui a été demandé. Il avait le devoir, lui et son régime d’écouter le cri de cœur d’une commune lourde par sa population très forte de plusieurs milliers d’âmes et d’honnêtes citoyens.  

Qu’a-t-il réellement fait au bénéfice de Ndiaganiao, malgré les nombreuses rencontres alternées par des promesses du grand faux. Il a toujours servi le mépris à Ndiaganiao qui toujours est restée une commune fidèle et loyale au BBY”, peste Léon Gning porte parole des jeunes.
 
Au vu de leur antécédent avec la tête de liste départementale, le porte parole des jeunes ne nourrit  aucune raison d’espérer quant à la résolution de leurs problèmes.

“Aujourd’hui, il n’y a aucune raison pour que cet homme  puisse bénéficier de notre soutien. 
Ministre impuissant à agir, aujourd’hui on veut nous convaincre que Youm député fera des miracles. Arrêtez la ruse face à un terroir digne, Ndiaganiao.

Depuis l’avènement de Macky Sall, on nous sert des promesses, des délais sont donnés pour le bitumage de la route Sandiara-Ndiaganiao-Khombole en vain. Aujourd’hui triste constat, rien, juste un semblant de goudron pour le tronçon Sandiara-Ndiaganiao. Hélas depuis les locales, des tas de béton ont été déversés pour justifier un mensonge. Voici aujourd’hui 6 mois, nous sommes restés à attendre, toujours dans la déception d’un terroir coupé du reste du département depuis les dernières pluies. Le régime de la ruse et du mépris, des vérités mensongères et des déclarations mesquines, dépose quelques ouvriers sur le chantier quasiment sans matériel pour tromper la population. On a tout compris. Trop c’est trop !

Qu’est ce qu’il peut nous apporter une fois à l’Assemblée qu’il n’a pu faire en tant que ministre sous Mini Touré et sous Boune Abdallah Dionne ?

Youm veut faire croire à Ndiaganiao qu’il sera le messie constructeur une fois à l’hémicycle. Qui trompe-t-on ? De qui se moque-t-on ?

Des fils de Ndiaganiao sont dans plusieurs listes de l’opposition. Ceux-là, nous pouvons nous assurer de leur amour pour le terroir natal. Quant à Youm, loin d’être du terroir, ne fera pas des miracles.

Cet homme ne mérite pas notre confiance. Tous, mettons le bulletin de BBY à la poubelle. Que ce bulletin serve, dès le lendemain des élections aux vendeurs de pain comme emballage. 

La sanction est inévitable et elle reste l’unique réponse qui vaille pour un régime de mépris et de la honte”, tonne Léon Gning du mouvement Ndiaganiao à nous… 


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess