Nigéria : Plus de 100 personnes tuées dans des attaques imputées à des bandits

Nigéria : Plus de 100 personnes tuées dans des attaques imputées à des bandits
Plus de 100 personnes ont été tuées dans le nord-ouest du Nigeria alors que les autorités ont annoncé la poursuite de la recherche d’autres corps.
 
Entre mardi et jeudi, des hommes armés ont ouvert le feu sur les habitants et ont incendié des maisons dans le district de Bukkuyum, à Zamfara. 
 
Ces attaques qui sont l’œuvre de « bandits », comme les considèrent les autorités nigérianes, se sont multipliées ces derniers mois, mettant cette partie du pays dans une insécurité préoccupante.
 
Selon Associated Press, les attaques lancées à partir d’emprises forestières se sont propagées dans le centre et le nord-ouest d’où des groupes sont nés de conflits historiques entre pasteurs et agriculteurs.
 
Cette violence qui est pour le moment le fait de groupes de bandits armés pourrait connaître un autre tournant avec l’apparition des djihadistes dans cette partie du Nigeria. L’État Islamique en Afrique occidentale dont la zone d’action principale se situait dans le nord-est, dans le Bassin du Lac Tchad serait présent dans le nord-ouest.
 
Dans une vidéo diffusée au mois de décembre dernier et largement commentée par les spécialistes des mouvements djihadistes ouest-africains, Ansaru formé par des transfuges de Boko Haram affirme sa présence dans la zone des trois frontières entre le Nigeria, le Bénin et le Niger, rappelant au passage son allégeance à Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI). Une raison de plus pour les autorités des trois pays de craindre une montée de la violence dans cette région.


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

Total
1
Shares

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess