Ousmane Sonko réagit à une phrase lourde de sens: « il sera difficile pour le pouvoir de le faire disparaître »

L’ancien ambassadeur de la France à Dakar, Jean Christophe Rufin, avait livré une analyse du contexte politique actuel au Sénégal. Comme l’aurait beaucoup deviné, il ne manqua pas de réagir sur l’affaire qui entache le député Ousmane Sonko. « Il serait difficile de faire disparaître Sonko », avait-il dit. Selon le leader de Pastef, cette phrase en dit long sur les intentions du régime de Macky Sal. 

Même la communauté internationale a compris ce qui se trame derrière cette affaire des présumés viols et menaces de mort. Sur un plateau de France 24, Jean Christophe Rufin avait livré son opinion sur la situation politique du Sénégal. Selon l’ancien ambassadeur de la France au Sénégal, « il sera difficile pour le pouvoir de faire disparaître Sonko ». Réagissant à ce « lapsus révélateur », le président du parti Pastef estime que « ces mots traduisent simplement la perception qu’a l’extérieur sur les pays africains ».

« Il en dit long sur les intentions du régime de Macky Sall à abattre ses opposants politiques ». D’après Sonko, c’est la seule conclusion qu’on peut tirer de la déclaration de l’ex ambassadeur. « Nous n’avons pas d’Etats démocratiques en Afrique. De l’extérieur, les gens considèrent qu’un président africain peut à tout moment effacer un opposant de la surface de la terre s’il le veut. Ce qui est désormais inacceptable au Sénégal et en Afrique », ajoute t-il.

METRODAKAR

via Metrodakar

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Thiaméne-Cadior (Louga) : Un footballeur assène deux coups de couteau à son capitaine d’équipe

Next Post

Affaire Adji Sarr : Farba Senghor sermonne SONKO « Soufa démoul wone… »

Related Posts