PARITÉ : le réseau national de veille et d’alerte pour le respect invite à un meilleur respect au Sénégal de la loi

Suite au non respect de la loi sur la parité sur une liste de candidats pour les législatives, le réseau national de veille et d’alerte invite à une meilleure prise en compte de la loi

PARITÉ : le réseau national de veille et d’alerte pour le respect invite à un meilleur respect au Sénégal de la loi
Nous, organisations de la société civile et mouvements de promotion des droits des femmes, membres du Réseau national de veille et d’alerte pour le respect de la loi sur la parité aux élections,

  • Conscients que la loi sur la parité est le résultat d’une longue lutte de plusieurs générations de femmes et de militants des droits des femmes et de la démocratie.
  • Convaincus que Cette loi sur la parité est un gage de la valeur ajoutée de la participation de plus de la moitié de la population aux prises de décisions.
  • Considérant que le code électoral stipule que le non – respect de la parité alternée sur les listes de candidature est un motif de rejet ou d’irrecevabilité des listes aux élections législatives de juillet 2022.

Ainsi, nous :

  • Tenons à exprimer notre attachement fondamental au respect de la parité pour toutes les élections dans notre pays.  
  • Exigeons de tous les acteurs politiques (partis, coalition …) et des entités regroupant des personnalités indépendantes, quelque bord qu’ils soient de respecter ce principe fondamental de la parité absolue et alternée homme-femme sur les listes de candidature ;
  • Demandons à l’administration de veiller scrupuleusement au respect du caractère alterné et à défaut d’appliquer les dispositions prévues par la Loi électorale ;

 

  • Exhortons l’Etat à renforcer les dispositions d’applicabilité de la parité et de l’Observatoire National de la Parité (ONP), mécanisme national devant assurer le suivi et le contrôle ;

 

  •  Appelons toutes les organisations de la société civile et de promotion des droits des femmes à se constituer comme un socle pour un meilleur respect de la parité au Sénégal.

 

  •  Invitons   les hommes et les femmes épris de justice à rester des sentinelles de cette loi historique qui a marqué une évolution dans notre démocratie.

 
 
 
 
 
 


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess