Podor – Affrontements entre habitants de Pété et Boké : Les jeunes «foot» de rage

A cause d’un match de foot, les jeunes de Pété et de Boké se sont affrontés dimanche et lundi à coups de machettes. Ces activités sportives sont teintées de passions politiques à quelque quatre mois des élections locales.

 

A cause d’un match de foot, le pire a failli se produire à Podor : lors du match de quart de finale du «Tournoi de l’émergence» opposant les équipes de Pété et Boké ce dimanche, les esprits se sont chauffés provoquant l’interruption de la rencontre. Alors que Boké menait au score (1-0), les arbitres ont été agressés et l’aire de jeu envahie. Les attroupements ont seulement causé des dégâts matériels comme le découpage en morceaux de la bâche qui couvrait le terrain. Tout laissait présager que le calme était revenu, car l’équipe de Pété et ses supporters étaient rentrés sains et saufs.

Mais, certains spectateurs prédisaient en connaissance de cause que ce calme annonçait la tempête. Hier, c’était le marché hebdomadaire de Pété où des populations de Boké se rendent massivement. Il est 9 h ! C’est l’heure de l’installation des vendeurs et la venue des acheteurs. C’est l’heure aussi choisie par les jeunes de Pété qui ont envahi le marché pour traquer des personnes venant de Boké. Ce qui provoqua les affrontements pendant une heure, plongeant le marché hebdomadaire dans le chaos.

Les éléments de la brigade de gendarmerie de Pété, qui étaient en train de réguler la circulation, étaient obligés de s’employer pour arrêter les bagarres notées dans différents endroits du marché. Le véhicule des pandores a même été caillassé par des jeunes de Pété déchaînés.

Il a fallu l’intervention des dignitaires de la ville de la commune de Pété pour calmer les ardeurs. Le calme était revenu dans le marché. Mais, il sera de courte durée. Car, une trentaine de minutes plus tard, des jeunes de Boké avaient envahi le marché, armés de coupe-coupe, de machettes et de bâtons. Ils longèrent la Route nationale qui traverse le marché en scandant «Boké ! Boké !». Après quelques allers-retours sous les yeux des gendarmes, un groupe de jeunes ont voulu pénétrer à l’intérieur de Pété. Mais, ils ont été dissuadés par les médiateurs. Alors qu’ils mouraient d’envie d’en découdre en invitant leurs adversaires à l’affrontement.

Face à cette situation, certains résidents de Pété sont sortis du marché pour charger à nouveau les «Bokois». C’est la course-poursuite. Et un habitant de Boké a été touché au niveau de l’avant-bras, qui s’est déboité. Dans l’autre camp, un jeune, pris au piège, a reçu un coup de coupe-coupe sur le front. Il a été très vite évacué à l’hôpital qui est à quelques mètres du lieu des affrontements.

Plus tard, une intervention énergique du commandant de la brigade de gendarmerie de Pété a permis d’évacuer les jeunes des lieux. Le discours de l’attaché de cabinet du ministre des Finances, originaire de Boké, Boubou Diallo, et du frère du ministre, Alassane Daouda Diallo, a ramené le calme chez les jeunes de Boké. Ils les ont convaincus de prendre les voitures pour rentrer chez eux.

Cet article Podor – Affrontements entre habitants de Pété et Boké : Les jeunes «foot» de rage est apparu en premier sur KEWOULO.

via KEWOULO

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess