Politique : ‘’Je nous vois parler de 3e alternance, mais notre démocratie est en train de percuter quelque chose’’ (Alioune Tine)

Politique : ‘’Je nous vois parler de 3e alternance, mais notre démocratie est en train de percuter quelque chose’’ (Alioune Tine)
Expert indépendant de l’Onu, Alioune Tine est très préoccupé par la situation qui prévaut, dans son pays, le Sénégal. Aujourd’hui, où les tensions politiques et les manifestations politiques secouent le pays, il dit relever des obstacles qui se dressent et affaiblissent la démocratie. 

 ‘’On a réussi l’alternance. En ce moment, nous tous, nous parlons, dans la situation actuelle, de première et de deuxième alternance. Je nous vois parler de 3e alternance. Mais, nous sommes en train de buter. Notre démocratie est en train de percuter quelque chose’’, a déclaré le fondateur du centre de réflexion Afrikajom Center qui parle de ‘’période de dégénérescence de la démocratie Sénégalaise’’. 

 Des propos que M. Tine a tenus alors qu’il prenait part, ce samedi 18 juin 2022, à la cérémonie de dédicace d’un livre du Pr Abdoulaye Bathily. Un ouvrage de près de 500 pages intitulé ‘’Passion de liberté’’ qui consacre les mémoires du Pr Bathily. 

 ‘’La lecture de ce livre nous amène au départ sur notre situation actuelle et sur les impasses politiques que nous sommes en train de vivre. Et sur la faiblesse au Sénégal de ce qu’on peut appeler la capacité de rebondir et de tourner la page’’, a déclaré Alioune Tine qui évoque une ‘’addiction au pouvoir’’. Pour lui, d’ailleurs, ‘’la question de la limitation des mandats qui est un sujet qui préoccupe la plupart des organisations de la société civile qui doivent effectivement organiser beaucoup de plaidoyers, y compris ici au Sénégal je crois que cela se pose avec acuité aujourd’hui’’.

 Revenant sur ce livre du Pr Abdoulaye Bathily, il le range dans le lot ‘’des témoignages les plus puissants de l’histoire politique et démocratique de ce pays’’. Et ce, surtout le récit sur la route vers l’alternance. Le patron de Afrikajom Center dit croire que le Sénégal piétine en matière de démocratie. ‘’On n’a pas l’impression d’avancer en matière démocratique. Ce processus d’alternance fut un long fleuve tumultueux. Et c’est ce qui est important et qu’il faut lire, par rapport à notre situation actuelle’’.


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess