Pr Moussa Seydi : « Nous avons un problème d’oxygène au niveau des Cte, et cela peut être fatal aux malades »

ADVERTISEMENT

XALIMANEWS-Pr Moussa Seydi, le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann alerte sur les craintes d’une troisième à la maladie à coronavirus. Et pour faire face à cette inquiétude, le Comité national de gestion s’est réuni, hier vendredi, dans les locaux du Ministère de la Santé et de l’Action sociale pour une évaluation et une remobilisation des équipes.

« Je le dis depuis plusieurs mois : un Cte ne doit pas avoir une seule centrale d’oxygène. Il faut toujours deux centrales d’oxygène. Au niveau du Service des maladies infectieuses, nous en avons trois plus un back-up pour les bouteilles d’oxygène. Parce qu’une centrale peut tomber en panne et là, nous pouvons perdre des malades », a expliqué le Pr Seydi.

Il fait remarquer que « perdre une vie humaine que l’on pouvait sauver n’est pas quelque chose de banal. Il faut qu’on veille à cette qualité d’oxygène. Il y a très souvent des pannes d’oxygène et ce n’est pas seulement à Fann. C’est arrivé à Dalal Jamm et ailleurs. Il faut absolument et de manière définitive régler ces problèmes d’oxygène qui peuvent exister durant la prise en charge ».

Source : Xalima.com

Total
0
Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Previous Post

Suicide à Thiaroye : Un homme se jette d’un pylône électrique de 70 mètres

Next Post

Examen du CFEE et de l’entrée en 6e : 293 733 candidats pour un premier diplôme !

Related Posts