Prise en charge des cas graves de Covid-19 : « Plus de 50% des décédés du Covid-19 sont liés aux maladies cardiovasculaires (Dr Mounir Dia, Cardiologue)

Prise en charge des cas graves de Covid-19 : « Plus de 50% des décédés du Covid-19 sont liés aux maladies cardiovasculaires (Dr Mounir Dia, Cardiologue)
Les patients décédés du Covid-19 sont principalement des personnes ayant d’autres comorbidités. Les cas graves au niveau des CTE et d’autres centres de traitement subissent « la terreur » de la pandémie surtout quand elles ont des maladies chroniques qui peuvent, à tout moment rendre leur état de santé délicat.

Parmi ces comorbidités, les maladies cardiovasculaires qui sont, en effet, susceptibles de développer des formes sévères chez plusieurs patients et représentent un risque important de décédés de la Covid-19. Il faut noter d’une part que ce risque de gravité augmente particulièrement si la maladie cardiovasculaire n’est pas connue, pas bien traitée ou pas bien contrôlée. Selon le Docteur Mounir Dia, de la société sénégalaise de cardiologie du Sénégal qui s’occupe de la prise en charge des malades cardiovasculaires, ce matin, à l’occasion du bulletin quotidien sur la situation de la pandémie de Covid-19, a rappelé les maladies cardiovasculaires susceptibles de développer des formes sévères.

L’hypertension artérielle fait partie en effet, de ces maladies cardiovasculaires qui, n’étant pas bien contrôlée peut provoquer le risque de décès chez le patient. Elle est encore d’autant plus grave lorsqu’elle est associée à d’autres facteurs de risque tels que le diabète, le cholestérol, l’obésité ou le tabagisme. « En plus de la tension hyper artérielle, lorsque nous parlons de comorbidité artérielle, nous pensons ainsi aux antécédents d’AVC ou les patients qui ont une fois été victimes d’accident vasculaire cérébral. Nous pensons également aux maladies coronaires (les artères qui nourrissent le cœur) et d’autres comorbidités d’ordre cardiovasculaire qui affectent les jeunes et pouvant faciliter le risque réduisant les chances de survie du patient », rappelle le Dr Dia.
Ce dernier insistera surtout sur les malades qui ont eu des tromboses car la Covid-19 entraîne beaucoup de tromboses aux malades qui en sont affectés.

Lorsqu’un patient est atteint de maladie cardiovasculaire, plusieurs complications peuvent être envisageables. Il y a les tromboses. D’ailleurs, le cardiologue rappelle qu’à travers une étude faite récemment avec le centre des opérations d’urgence sanitaire, « il a été remarqué que chez les patients décédés du Covid-19, 50% des comorbidités liées aux décès de Covid-19, sont d’ordre cardiovasculaires ». Il ajoutera même que l’hypertension artérielle est retrouvée dans 32 % des cas de décès. Les Avc représentent une comorbidité chez 7% des patients décédés de la Covid-19.

Ainsi, la société sénégalaise de cardiologie du Sénégal recommande aux patients ayant ces comorbidités d’aller se faire vacciner, de poursuivre les rendez-vous et le traitement médical et surtout le respect des mesures barrières.


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess