Pse, valorisation du capital humain et formation : Les défis de l’heure de Mohamed Moustapha Diagne


Mohamed Moustapha Diagne, directeur de la Formation et de la Communication au sein du ministère de l’Éducation nationale du Sénégal dont il est également le porte-parole,est un enseignant émerite dont le credo est de relever les défis de l’heure pour un enseignement de qualité .Pour ce faire,il met en exergue le développement du capital humain par la formation du personnel enseignant et administrative à travers l’axe 2 du plan Sénégal emergent (Pse).

Nommé depuis 2014 à la tête de la Direction de la Formation et de la Communication au Ministère de l’Education Nationale;Mohamed Moustapha Diagne est un enseignant émerite qui allie expertise et experience dans son domaine de predilection. Après avoir décroché le BAC, il integre l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) où il obtient une maitrise en histoire. Il est aussi titulaire d’un CAES (Pastef) et d’un Master en GRH.Son parcours professionnel est aussi riche que son cursus académique.Il fut instituteur,Professeur d’enseignement secondaire principal,Conseiller technique au ministère de l’Education Nationale et présentement Directeur de la Formation et de la Communication et porte parole du Ministère de l’Education nationale. Sur le plan socio-politique également,il a été le Président fondateur de la jeunesse pour le développement de Thiès (1996-2000),Secrétaire général départemental de l’Alliance jef jel ( 2001-2003),Président fondateur de Synergie Républicaine (2007),Membre fondateur de la coalition Macky 2012 et Secrétaire général du Parti Jeunesse Sénégal (association internationale).Mais dote d’une modestie sans precedent et d’un sens élevé de la responsabilité,Mohamed Moustapha Diagne est un homme de défi relativement à la mission qui lui est confiée à la tête de la Direction de la Formation et de la Communication au Ministère de l’Education Nationale.Ainsi dans le cadre du programme de l’Amélioration de la Qualité, de l’Equité et de la Transparence (PAQUET),il mise inlassablement sur le capital humain, pilier fondamental du programme Sénégal Emergent (PSE) dans son axe 2.Dans ce volet,il met en exergue la formation du personnel enseignant et administratif afin qu’elle puisse s’adapter aux mutations pédagogiques dans l’enseignement apprentissage.D’ailleurs,c’est ce qui lui aura permis de rendre effectif l’intégration du DIPE dans les référentiels de formation des Centres Régionaux de Formation des Personnels de l’Education (CRFPE) dans le cadre du programme Développement Intégré de la Petite Enfance (DIPE). Concernant le programme de l’Education de Base des Jeunes et des Adultes (EBJA), l’intégration de l’EBJA (alphabétisation, daaras et langues nationales) dans le référentiel de formation initiale des CRFPE est effective. S’agissant aussi de la formation des personnels administratifs, une formation en Management stratégique des ressources humaines a été initiée par le Ministère au bénéfice des agents des bureaux ressources humaines de l’ensemble des IA et IEF afin de relever leur niveau de connaissances sur la GRH. C’est dire que le Directeur de la Formation et de la Communication au sein du Ministère de l’Education Nationale continue de traduire en actes la vision politique du Chef de l’Etat en matière d’enseignement à travers la phase 2 du plan Sénégal emergent (Pse).

via DakarBeuz

Total
0
Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Previous Post

Condamnation des danseurs de Wally : Me Abdoulaye Tall parle d’une «peine d’avertissement»

Next Post

Mbaye Pekh “Waly Seck faramaren La, Nan Bayi Domu jambour mou Ligëy” ( vidéo)

Related Posts