Quand les politiques piétinent le protocole sanitaire

Le président de la République l’avait pourtant dit lors du dernier conseil des ministres. «La levée de l’état de catastrophe sanitaire, le vendredi 19 mars 2021 à minuit, ne signifie pas la fin de la pandémie.» Mais, les responsables de son camp politique, et même de l’opposition, se sont beaucoup joués des recommandations sanitaires.


L’affaire fait grincer des dents. Quelques heures seulement après la levée de l’état de catastrophe sanitaire par le chef de l’Etat, Farba Ngom et les responsables du parti au pouvoir ont effectué un «Maga Meeting» dans le nord du pays. Un gigantesque rassemblement de militants, qui ne fait pas rire les agents en charge de la lutte contre la pandémie. Et ce n’est pas une première dans la cas présidentiel, Censé donner l’exemple.

Le 23 Décembre 2020, le ministre de la Santé, maire de Yoff, en compagnie du ministre des infrastructures, Mansour Faye, inauguraient en grandes pompes l’autopont de Yoff. Lors de la cérémonie, le respect de l’arrêté d’interdiction de tout rassemblement était oublié, le temps de l’inauguration. Ce, au moment oùdes manifestations, comme celles des artistes,étaient traquées et interdites.

La liste de ces genres de pratiques est longue. On y trouve la célébration du 12ème anniversaire de l’alliance pour la République où avaient pris par nombre de responsables de l’Apr comme Mame BoyeDiao, Thérèse Faye, Moussa Sow, Me Djibril War entre autres. Une cérémonie qui a rassemblé du beau monde au siègedu parti présidentiel.La distanciation socialeétait reléguée au second plan.


Ce n’est pas que du côté du pouvoirque ces pratiques sont constatées. Au domicile du leader de Pastef le 8 février et le 3 mars dernier quand Sonko partait répondre à la convocation du Juge, l’interdiction de rassemblement, les recommandations sanitaires, étaient reléguées au second plan. Et durant la période, on ne parle pas d’un jour ou d’une soirée, mais c’estune semaine durant laquelle le pays a semblé oublier le Covid-19.

Ils sont nombreux dans ce pays les autorités qui appellent à respecter les mesures barrières et qui dès fois sont les premiers à faire le contraire. En pleine pandémie, la famille même du président, c’est à dire lapremière dame et ses enfants, avait été aperçue dans une cérémonie familiale. Même s’ils arboraient un masque, la distanciation sociale n’était pas au rendez-vous et ces rassemblements étaient proscrits.

Cette situation n’est pas pour plaireau Docteur Ousmane Gueye, Directeur du Service national de l’Éducation et de l’Information pour la Santé.«Je ne parle pas de parti au pouvoir ou de l’opposition. Je parle en tant que sénégalais, médecin agent du ministère de la santé en charge d’une chose aussi importante que la sensibilisation. Et je dis que ce n’est pas joli. Ils ne doivent pas le faire. Que tout le monde sache qu’on est en pandémie.»

Ndeye Rokheya THIANE 

Igfm

via DakarBeuz

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Visite reportée de Sonko : Le responsable Pastef de touba apporte des précisions

Next Post

(05 Photos) : Les nouveaux clichés de la chanteuse Abiba cassent internet !

Related Posts