RASSEMBLEMENT DE YEWWI : Moise Sarr, dénonce l’attitude « irresponsable » de l’opposition

RASSEMBLEMENT DE YEWWI : Moise Sarr, dénonce l'attitude « irresponsable » de l'opposition

Le leader politique de la coalition Benno à Fatick a regretté les discours « irresponsables » tenus par des leaders de l’opposition qui veulent maintenir la manifestation de ce vendredi 17 juin 2022, malgré l’interdiction par arrêté du Préfet N° 193/P/D/DK du 15 juin 2022.
Selon Moïse Diardiégane Sarr, « une frange de l’opposition radicale réunie dans la Coalition Yewi Askan Wi (YAW) se positionne sur son terrain de jeu favori, à savoir la défiance de l’État de droit et l’affaiblissement des institutions au point de vouloir instaurer une culture anarchiste aux antipodes des principes et de l’esprit républicains dans une démocratie majeure comme le Sénégal. »
C’est pour cela qu’il invite l’État à rester debout face aux menaces et intimidations.
« Complotistes et amateurs, les responsables de YAW ont démontré au grand jour toute leur incompétence dans la confection de leur liste. Ainsi, au lieu d’assumer leurs erreurs et demander pardon à leurs militants, ils préfèrent se réfugier derrière des contrevérités et des accusations gratuites de hauts fonctionnaires de l’administration dont la neutralité n’a jamais failli. Pire, ils défient la puissance publique sous le fallacieux prétexte que la tenue d’une réunion publique, bien qu’interdite, est un droit constitutionnel. Je rappelle donc à cette opposition, sans foi et sans loi, que cette défiance ne saurait prospérer et que force restera à la Loi », a-t-il déclaré.
Selon lui, l’État fera face aux multiples tentatives de déstabilisation, pour un respect sans complaisance des Institutions de la République.
« Je dénonce avec force cette attitude irresponsable de l’opposition de vouloir saper la quiétude de nos paisibles concitoyens par des manœuvres déstabilisatrices et subversives en appelant leurs ouailles au “mortal kombat” avec nos valeureuses forces de l’ordre. Begg berë, bañ berë, les élections législatives sont devant nous et elles auront lieu le 31 juillet 2022 inch’Allah comme l’a rappelé avec justesse Son Excellence le Président de la République Macky Sall », a conclu le secrétaire d’État.


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

Total
0
Shares

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess