Remise en service des B737 MAX en Afrique deux ans après le crash du vol ET302 d’Ethiopian Airlines : le Sénégal suit la cadence…

Cloués au sol depuis 2019, les Boeing 737 MAX 8 vont à nouveau décoller en Afrique. La compagnie aérienne Ethiopian Airlines a en effet décidé de remettre en service ce type d’avion, renseigne le site de Jeune Afrique visité à Dakaractu.

Remise en service des B737 MAX en Afrique deux ans après le crash du vol ET302 d’Ethiopian Airlines : le Sénégal suit la cadence…
Conçus pour les liaisons moyen-courrier, ces avions du constructeur américain avaient reçu un coup d’arrêt après avoir été impliqués dans deux crashes entre 2018 et 2019, occasionnant des centaines de morts. Depuis, tous les B737 MAX avaient été interdits de voler.

Une défaillance au niveau des commandes de vol avait été avancée comme explication de ces crashes. Plus tard, il a été relaté que les enquêteurs auraient découvert suite aux deux accidents qu’un capteur défectueux a provoqué un déclenchement erroné du système automatique anti-décrochage, le MCAS, forçant l’avion à piquer du nez. Les pilotes auraient été dépassés par le système automatique. 

Des anomalies que le constructeur a corrigées pour revoir ses avions dans les airs. Aux États-Unis, le B737 MAX a reçu l’autorisation de vol en novembre 2020 avant que le Canada n’en fasse de même en décembre de la même année. En Europe, ce nouvel avion de la génération des 737 a reçu l’approbation de l’Agence européenne de la sécurité aérienne au début de l’année 2021.

À travers leurs autorités de l’aviation civile, le Maroc, le Nigeria, le Kenya et la Mauritanie ont suivi le même rythme. La Compagnie aérienne éthiopienne par laquelle le scandale était arrivé a décidé de réutiliser ses B737 –MAX à partir de février 2022. 

Qu’en est-il donc des autres pays africains comme le Sénégal ? 

La compagnie aérienne sénégalaise ne compte pas de Boeing dans sa flotte composée pour le moment exclusivement de neuf Airbus.

Néanmoins, suite au crash du vol ET302 d’Ethiopian Airlines, en mars 2019, le Sénégal avait décidé d’interdire son espace aérien aux B737 MAX. Alors directeur de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM), Maguèye Maram Ndao avait assuré dans les colonnes de Sud Quotidien du 14 mars 2019 qu’un inventaire avait été fait sur l’ensemble de la flotte concernée qui fréquente le Sénégal. Ce qui a permis d’identifier des compagnies comme Turkish Airlines, Mauritania Airlines et Air Italie qui avaient dans leur flotte ce genre d’appareils. Trois autres compagnies européennes dont les noms n’avaient pas été déclinés étaient aussi concernées.

Au regard des évolutions de ces derniers mois, nous avons tenté de savoir si notre pays a levé l’interdiction de survoler son ciel par des avions de ce type. Les informations qui nous sont parvenues de sources bien informées vont dans ce sens.

C’était d’autant plus prévisible que, la compagnie Turkish Airlines dont les avions continuent d’atterrir à l’aéroport de Diass a décidé depuis avril 2021 de remettre en service ses B737 MAX. Elle en avait reçu onze fin mars 2019 sur les 65 commandées au constructeur américain.

Le vol « inaugural » a eu lieu avec le TK2138 reliant Istanbul à Ankara, avec à bord 96 passagers dont le Directeur de la compagnie aérienne. Royal Air Maroc a déjà déployé l’un de ses avions au début de juillet sur les dessertes de Paris, Marseille, Toulouse, Lyon et Barcelone. Le même mois, Mauritania Airlines a fait redécoller son unique 737 MAX 8, informe l’agence ecofin. 


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess