Réponse du groupe parlementaire BBY aux tweets de députés Français : Voilà les raisons de la sortie de Aymérou Gningue.

Réponse du groupe parlementaire BBY aux tweets de députés Français : Voilà les raisons de la sortie de Aymérou Gningue.
Dans une note rendue publique et en réaction aux sorties d’hommes politiques Français, le groupe parlementaire BBY, par la voix de son président, Aymérou Gningue,  condamne avec fermeté ce qu’il appelle “une  incursion néo coloniale dans la gestion de nos crises internes avec un parti pris manifeste et honteux doublé d’une ignorance aveugle des dangers qui guettent notre pays qui est un exemple démocratique et qui n’a de leçon à prendre de personne et surtout d’anti modèles instigateurs des violences vécues avec les gilets jaunes.” 
Cette note du groupe parlementaire est en réponse aux tweets de Jean Luc Mélenchon, député et fondateur du parti la France insoumise et d’Olivier Faure  député et non moins Premier secrétaire du parti socialiste. Ce dernier affirme dans son tweet “que la démocratie Sénégalaise est piétinée. La liberté de manifester est entravée, la justice instrumentalisée.” Poursuivant dans son Tweet Olivier Faure estime que les députés d’opposition Déthié Fall, Mame Diarra Fam, Bara Dolly Mbacké et Ahmed Aïdara, (ce dernier n’est pas député) “doivent être libérés” a-t-il écrit. Quant à Jean Luc Mélenchon, faut-il le rappeler, il avait écrit dans un tweet qui date du 25 juin 2021, que les nouvelles du Sénégal étaient “alarmantes”. Et d’ajouter “le modèle de démocratie qu’était ce pays se dissout dans une Macronisation accélérée : répressions, arrestations, reductions des libertés constitutionnelles” …


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess