Sangaré Badra Ali, le gardien ivoirien blessé contre la Sierra Leone a perdu son père après le match des Eléphants


Deuil dans le rang des Éléphants de la Côte d’Ivoire. Le gardien Sangaré Badra Ali, auteur de la bourde qui a permis l’égalisation de la Sierra Leone lors du match de la deuxième journée de la CAN a perdu son père dans la nuit du dimanche.
« C’est avec une grande tristesse, que j’ai appris dans la nuit d’hier à aujourd’hui, le décès de mon père… Dieu dans sa grande bonté, a bien voulu le rappeler auprès de lui… Malgré la douleur qu’occasionne cette énorme perte, je me battrai sur le terrain pour lui rendre hommage et lui faire plaisir depuis là haut… La mort n’arrête pas l’amour, repose en paix papa« , a écrit l’international ivoirien.

Sangaré Badra Ali qui a bien assuré les arrières des Éléphants depuis le début du tournoi est sorti dimanche sur blessure contre la Sierra Leone. Voulant éviter un corner pour son équipe dans les ultimes minutes du match, le gardien ivoirien a fait une bourde permettant à la Sierra Leone de revenir dans le match (2-2). Un nul qui ne permet pas aux Éléphants de décrocher leur ticket pour les huitièmes de finale.

via Dakarbuzz

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess